Actualisé 14.03.2016 à 20:46

Attentats terroristes«La Côte d'Ivoire ne se laissera pas intimider»

Le président ivoirien a tenu à rassurer la population dans une allocution télévisée au lendemain des attentats.

1 / 21
Jeudi 26 mai 2016, les autorités ont annoncé avoir arrêté le conducteur d'un des véhicules ayant servi lors de l'attaque. Au total et à date, 16 personnes en lien direct avec l'attentat ont été arrêté. Le principal suspect, Kounta Dallah (ici), est toujours en fuite. (image prétexte)

Jeudi 26 mai 2016, les autorités ont annoncé avoir arrêté le conducteur d'un des véhicules ayant servi lors de l'attaque. Au total et à date, 16 personnes en lien direct avec l'attentat ont été arrêté. Le principal suspect, Kounta Dallah (ici), est toujours en fuite. (image prétexte)

AFP
Le ministre ivoirien de l'Intérieur Hamed Bakayoko doit se féliciter de l'arrestation du numéro 2 des organisateurs de l'attentat de Grand-Bassam.(dimanche 17 avril 2016)

Le ministre ivoirien de l'Intérieur Hamed Bakayoko doit se féliciter de l'arrestation du numéro 2 des organisateurs de l'attentat de Grand-Bassam.(dimanche 17 avril 2016)

AFP
Le bilan de victimes l'attaque djihadiste s'alourdit et fait état désormais de 19 morts.  Le corps d'un jeune homme a été retrouvé mardi par des riverains à Grand-Bassam. Plusieurs témoins avait déclaré que les terroristes tiraient aussi sur les baigneurs. (16 mars 2016)

Le bilan de victimes l'attaque djihadiste s'alourdit et fait état désormais de 19 morts. Le corps d'un jeune homme a été retrouvé mardi par des riverains à Grand-Bassam. Plusieurs témoins avait déclaré que les terroristes tiraient aussi sur les baigneurs. (16 mars 2016)

AFP

«La Côte d'Ivoire ne se laissera pas intimider par des terroristes», a affirmé lundi le président ivoirien Alassane Ouattara, au lendemain de l'attaque djihadiste, qui a fait 18 morts dans une station balnéaire proche d'Abidjan.

«Nous ne permettrons pas que des terroristes freinent notre marche vers l'émergence» économique, a poursuivi M. Ouattara dans une déclaration radiotélévisée, soulignant que le pays aller «continuer» sa «collaboration» avec ses partenaires régionaux, continentaux et internationaux «afin de renforcer (la) coopération pour combattre ces terroristes». (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!