Football: La coupe d'Afrique, grand test avant le Mondial
Actualisé

FootballLa coupe d'Afrique, grand test avant le Mondial

La 27e édition de la Coupe d'Afrique des Nation (CAN) débute dimanche en Angola. Pour les équipes africaines un évènement et un grand test avant le Mondial.

Jusqu'à la finale du 31 janvier à Luanda, les observateurs auront notamment les yeux braqués sur les cinq qualifiés africains pour la Coupe du monde 2010: l'Algérie, le Ghana, le Cameroun, le Nigeria et la Côte d'Ivoire.

Pour le buteur camerounais Samuel Eto'o, le Mondial, bien qu'il ne commence que dans cinq mois, est déjà un sujet d'actualité. La CAN en Angola ne doit être qu'un objectif intermédiaire sur la route du titre mondial. «Le vainqueur fera évidemment partie des favoris en Afrique du Sud, reste persuadé l'attaquant de l'Inter de Milan, en espérant voir une équipe africaine en finale de la Coupe du monde. Je suis d'abord africain, et ensuite camerounais. C'est pourquoi j'espère vraiment qu'un pays africain puisse se qualifier pour la finale du Mondial.»

Dans cette CAN, son équipe compte parmi les favoris, mais Eto'o remarque «qu'il n'y a plus de petits. Nous ne pouvons pas nous permettre de sous-estimer une équipe.» Malgré sa prudence, l'ancien Barcelonais et les siens devraient se sortir aisément d'un groupe à leur portée. Ils rencontreront la Zambie, le Gabon et la Tunisie. Battu en finale il y a deux ans, le Cameroun avait dû laisser le titre à l'Egypte.

La Côte d'Ivoire sans Doumbia

L'Egypte sera très vite soumise à un test sérieux. Les Pharaons seront d'entrée opposés au Nigeria. Doubles vainqueurs de l'épreuve, les Super Eagles compteront dans leurs rangs les Sédunois Obinna Nwaneri et Mohammed. Par contre, le meilleur buteur d'Axpo Super League Seydou Doumbia n'a pas résussi à convaincre le coach ivoirien Vahid Halilodzic. La concurrence au sein du secteur offensif des Eléphants n'a pas permis à l'attaquant des Young Boys de s'y faire une place.

La Côte d'Ivoire, qui n'a plus remporté le trophée continental depuis 1992, compte dans ses rangs des joueurs évoluant dans les plus grands clubs européens. Drogba et Salomon Kalou (Chelsea), les frères Touré: Yaya (Barcelone) et Kolo (Manchester City) ainsi que Didier Zokora (Séville) forment l'ossature d'une équipe redoutable.

«Nous ferons évidemment tout pour nous imposer en Angola, assure «coach Vahid». Même si avec le Cameroun, le Ghana, l'Egypte et le Nigeria, la concurrence sera très forte.»

Un groupe «sédunois» avec l'Egypte

En Europe, beaucoup de clubs vont pâtir de l'absence de leurs meilleurs éléments africains. Tous les deux ans, certains se fâchent au moment de laisser partir leurs stars. Chelsea par exemple devra se passer de quatre joueurs importants: les Ivoiriens Drogba et Kalou, le Ghanéen Michael Essien, véritable moteur du jeu des Blues, et le Nigérian John Obi Mikel. La majorité des sélectionnés évoluent pourtant dans le championnat de France, à l'image de l'ancien défenseur de Grasshopper Yassine Mikari (Sochaux/Tunisie).

Six joueurs engagés dans le championnat de Suisse prendront aussi part à la CAN cette année. Les Sédunois Nwaneri, Mohammed (Nigeria), Paito (Mozambique) et Jocely Ahoueya (Bénin) se retrouveront tous dans le groupe C en compagnie du tenant du titre égyptien. A ces quatres s'ajoutent le Xamaxien Gilles Augustin Binya (Cameroun) et le Bâlois Samuel Inkoom (Ghana).

(ats)

Ton opinion