Football - Allemagne: La Coupe entachée par une erreur d'arbitrage

Publié

Football - AllemagneLa Coupe entachée par une erreur d'arbitrage

Mercredi, le Bayern Munich s'est qualifié en finale grâce à un penalty litigieux. L'affaire fait grand bruit.

par
Quentin Pilet
Keystone

Le suspens est à son comble mercredi soir en Coupe d'Allemagne. Le Werder de Brême et le Bayern Munich sont à égalité, 2 à 2. L'attaquant français du Bayern, Kingsley Coman, tente une percée dans les seize mètres adverse à la 78e minute. Vraisemblablement bousculé par un défenseur, il s'écroule. Sûr de lui, l'arbitre siffle un penalty que transforme Robert Lewandowski, offrant la victoire aux siens.

Cette décision arbitrale agite depuis quelques jours le monde du ballon rond en Allemagne. Pour la plupart des observateurs, il n'y avait aucune raison de siffler ce penalty. L'assistance vidéo (la VAR) est particulièrement critiquée. Elle n'as pas été capable de corriger la décision de l'arbitre principal.

La fédération réagit

Dans un communiqué, la Fédération allemande de football estime la décision incorrecte. Elle fustige notamment le manque de communication entre l'arbitre principal et l'équipe vidéo. Le chef de la VAR, Dr Jochen Drees, remet à l'ordre ses équipes. «Nous attendons de l'assistant vidéo qu'il évalue de manière technique si une situation est clairement fautive ou non punissable, et si l'arbitre a fait une erreur de jugement. Dans la demi-finale, ce n'était malheureusement pas le cas.»

Le responsable vidéo de la rencontre, Robert Kampka, a été écarté de l'équipe vidéo prévue qui officiera samedi pour le match de championnat entre le Fortuna Dusseldorf et le Werder Bremen. À la place, il sera en poste pour le choc entre Hannovre et Mayence.

Thomas Müller s'excuse

Après le match, Thomas Müller estimait en interview que la décision était tout à fait correcte. Mais il est revenu sur ses paroles vendredi. Dans une longue vidéo postée sur Twitter et Instagram. L'ex-international allemand s'excuse de sa désinvolture et estime que «c'est une faute, mais pas une faute suffisante pour un penalty dans cette situation.»

Ton opinion