Vevey (VD): La Cour veut s'assurer que la fillette est crédible
Actualisé

Vevey (VD)La Cour veut s'assurer que la fillette est crédible

Un père est accusé de s'être masturbé devant son enfant, qu'il a aussi touchée et forcée à des fellations. Le Tribunal veut soumettre la petite à une expertise.

par
chu
La fillette avait raconté les abus à sa pédopsychiatre.

La fillette avait raconté les abus à sa pédopsychiatre.

iStock

Coup de théâtre, mardi, au deuxième jour du procès d'un quinquagénaire accusé d'abus sexuels commis dès 2015 sur sa fille, âgée de 6 ans à l'époque. La Cour a décidé de soumettre la petite à une expertise de crédibilité, jamais réclamée jusqu'ici. Il faut dire que les accusations graves portées par l'enfant s'inscrivent dans un bouillant conflit parental. Elle a raconté à sa pédo-psychiatre avoir dû assister aux masturbations de son paternel, qui l'a aussi touchée et forcée à des fellations. Le prévenu a contesté et la défense entend plaider l'acquittement.

L'homme est détenu depuis son arrestation, fin 2016, et son avocat va demander sa libération, le temps que l'expertise demandée par la Cour soit réalisée. Le Ministère public entend s'opposer à cette requête, qui devrait être déposée incessamment devant le Tribunal vaudois des mesures de contrainte.

Le procès devrait reprendre dans les meilleurs délais.

Ton opinion