La course à Massa, le titre à Alonso, et la gloire pour Schumacher
Actualisé

La course à Massa, le titre à Alonso, et la gloire pour Schumacher

Fernando Alonso (Renault) a conservé son titre, hier lors d'un Grand Prix du Brésil qu'il a terminé au 2e rang.

Felipe Massa (Ferrari) s'est imposé, pour la plus grande joie du public de São Paulo, en clôture de la saison. Michael Schumacher (Ferrari), qui a couru son dernier GP de F1, a terminé 4e derrière Jenson Button (Honda). Au terme d'une course époustouflante qui l'a vu revenir depuis la 19e place, l'Allemand a échoué au pied du podium. Chez les constructeurs, Renault a également conservé sa couronne mondiale.

Massa, premier Brésilien à gagner à domicile depuis Ayrton Senna en 1993, a pris un bon départ et contenu ses rivaux. Derrière, Schumacher, 10e sur la grille, a passé les BMW Sauber de Nick Heidfeld et Robert Kubica ainsi que la Toyota de son frère, Ralf, et s'est retrouvé 7e derrière la Renault de Giancarlo Fisichella. Peu après, la Williams de Nico Rosberg est allée se fracasser dans un mur de pneus avant de gésir en travers de la piste; la voiture de sécurité a neutralisé immédiatement la course durant 5 tours.

Dès la reprise, Schumi a attaqué Fisichella, qui l'a laissé dans le sillage d'Alonso. Mais presque immédiatement la Ferrari a ralenti, victime d'une crevaison à l'arrière gauche. Il a alors décidé de passer à une stratégie à un seul ravitaillement et est ainsi revenu à 16 tours de l'arrivée dans le groupe qu'il avait prématurément quitté, derrière Fisichella. A l'entame du 63e tour, Schumi passait l'Italien. Il passait ensuite Räikkönen, mais impossible d'aller chercher Alonso.

(afp)

Ton opinion