Suisse: La crèche aurait une influence négative sur le comportement
Publié

SuisseLa crèche aurait une influence négative sur le comportement

Plus les enfants passent du temps en garderie, plus ils deviennent agressifs et présentent des symptômes de trouble du déficit de l’attention, selon une étude zurichoise.

Les auteurs de l’étude ont observé pendant 20 ans des enfants de la ville de Zurich. 

Les auteurs de l’étude ont observé pendant 20 ans des enfants de la ville de Zurich. 

Anna-Tia Buss / Tamedia

Aujourd’hui, plus de 70% des enfants de 0 à 3 ans sont gardés, soit par des membres de la famille, soit dans des crèches. Mais si plusieurs études sur les effets à court terme d’une garde externe ont révélé des effets positifs sur le comportement et les résultats scolaires des enfants, peu de chercheurs se sont penchés sur les effets à long terme. C’est ce que viennent de faire des scientifiques du Jacobs Center de l’Université de Zurich. Et les résultats de cette première étude suisse sont surprenants, selon la NZZ am Sonntag.

En effet, les chercheurs ont analysé le comportement social, la délinquance et la consommation de drogue d’environ 1300 enfants et adolescents de la ville de Zurich âgés de 7 à 20 ans. Et ils ont mis en relation ces données avec la manière dont les parents les gardaient quand ils étaient tout petits. Résultat: plus les enfants avaient passé de temps en crèche, plus ils avaient tendance à avoir des comportements agressifs et plus les symptômes du TDAH (trouble du déficit de l’attention avec/ou sans hyperactivité) apparaissaient. L’anxiété et la dépression étaient également plus élevées.

Du côté de l’école, les enseignants ont également observé des comportements plus agressifs, des problèmes d’attention ainsi que de l’anxiété chez les élèves ayant passé plus de trois jours par semaine dans une crèche.

Un comportement qui disparaît à 13 ans

Bonne nouvelle quand même: ces effets négatifs diminuaient au fur et à mesure que l’enfant grandissait et finissaient même par disparaître vers l’âge de 13 ans, selon l’étude Seuls les symptômes de TDAH persistaient chez les adolescents plus âgés qui avaient passé beaucoup de temps dans des crèches.

Selon les auteurs de l’étude, les enfants qui fréquentent les crèches peuvent parfois imiter le comportement problématique de leurs camarades. Et ils peuvent aussi chercher à attirer l’attention de la personne qui s’occupe d’eux. Selon une autre explication, le comportement des enfants placés en garderie observés pourrait également être dû à un lien éventuellement plus faible avec les parents.

À noter toutefois que la qualité des structures d’accueil n’a pas été prise en compte, préviennent les auteurs de l’enquête. Comme les enfants étudiés étaient placés en crèche il y a plus de 20 ans, les résultats ne peuvent pas être directement transférés aux garderies d’aujourd’hui, soulignent-ils.

(cht)

Ton opinion

355 commentaires