Actualisé 22.04.2008 à 18:56

La crise d'UBS continue

UBS se prépare à une nouvelle assemblée générale houleuse aujourd'hui à Bâle, avec un nouveau président déjà contesté.

Directeur des affaires juridiques du groupe, Peter Kurer n'apparaît pas comme le candidat idéal pour tirer la banque de l'ornière, jugent les analystes. Il ne disposerait pas de suffisamment d'expérience dans le secteur financier.

De plus, le Parti socialiste (PS) a fustigé l'inaction des partis de droite, muets parce que «massivement subventionnés par les banques». Le PS exige de relever les exigences de fonds propres pour les activités les plus risquées, de renforcer la surveillance de la Commission fédérale des banques et de réévaluer le rôle de la Banque nationale. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!