Actualisé 12.01.2010 à 13:38

En baisse

La crise touche également les annonceurs du Superbowl

Le prix d'un spot de publicité à la télévision lors du prochain Superbowl, la finale du championnat de football américain, est en baisse. Pepsi a même carrément décide de faire l'impasse cette année.

de
cam

Une publicité de 30 secondes se vend entre 2,5 et 2,8 millions de dollars (autant en francs suisses), d'après des chiffres provisoires avancés par l'agence TNS Media Intelligence. L'an passé, elle se vendait en moyenne 3 millions, une somme record dans l'histoire de l'épreuve.

Le prix moyen pourrait toutefois augmenter à l'approche du match car quatre espaces restent à vendre (sur 62) et le diffuseur CBS pourrait en profiter pour les négocier à la hausse avec des acheteurs de dernière minute.

Le fabricant de sodas Pepsi, qui était présent sur les écrans du Superbowl tous les ans depuis 1987 et avait été l'un des annonceurs les plus dépensiers en 2009, a décidé de faire l'impasse cette année en raison de la crise.

Le Superbowl, qui aura lieu le 7 février à Miami, est la première vitrine mondiale de la publicité. L'an passé, la rencontre avait attiré près de 100 millions de téléspectateurs et les revenus publicitaires tirés de sa diffusion à la télévision avaient été de 213 millions de dollars.

Sport de Coca-Cola, sorti pour le Superbowl 2009

Sport de PETA, privé de diffusion par NBC (2009)

(cam/afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!