Actualisé 19.01.2010 à 16:25

Séisme en Haïti

La Croix Rouge suspend son aide dans la capitale

La distribution d'aide non-alimentaire par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a dû être interrompue lundi en raison de «l'atmosphère tendue» qui régnait dans le quartier de Port-au-Prince où intervenait l'équipe chargée de cette opération, a-t-on appris mardi auprès du CICR.

«Malgré la situation difficile à Port-au-Prince, nous allons tenter de reprendre les distributions d'aide (non alimentaire) dans les prochains jours», a indiqué le chef des opérations du CICR sur place Riccardo Conti, cité dans un communiqué de l'organisation basée à Genève.

«Ces tensions sont compréhensibles étant donné la situation extrêmement difficile dans laquelle se retrouvent les gens qui ont tout perdu» dans le séisme du 12 janvier, a commenté M. Conti.

«Plusieurs équipes sont affectées à différentes opérations et celle qui était chargée de la distribution d'aide non alimentaire, comme des ustensiles de cuisine, a dû se retirer en raison de la tension très vive dans le quartier de Delmas (nord-est de Port-au-Prince) où elle intervenait», a expliqué Marçal Izard, un porte-parole du CICR à Genève.

«L'équipe devrait faire une nouvelle tentative dès aujourd'hui» mardi, a-t-il ajouté.

Le CICR avait fait état lundi d'une hausse des incidents violents et des pillages dans la capitale haïtienne où les survivants sont en proie au désespoir.

Les autres équipes du CICR ont cependant pu mener avec succès d'autres opérations, comme la construction d'une dizaine de latrines supplémentaires dans le quartier de Delmas et la distribution d'eau potable à 7500 personnes qui vivent dans des camps improvisés dans trois autres quartiers de Port-au-Prince.

Une équipe a également réussi à se rendre pour la première fois dans la ville de Léogane, à 60km à l'ouest de la capitale, où 90% des bâtiments ont été détruits, selon l'ONU.

«Nous sommes en train de mettre en place des postes de premier secours dans les secteurs les plus durement touchés par le séisme et nous prévoyons de faire monter en puissance notre aide médicale à Léogane dans les prochains jours», a indiqué Philippe David, coordinateur des opérations médicales du CICR en Haïti.

(afp)

Aidés par l'Uni de Zurich

L'Université de Zurich fournit des photos satellite d'Haïti à la Direction du développement et de la coopération (DDC). Les images aident les experts pris dans le chaos qui règne sur place à ne pas perdre la vue d'ensemble.

Les photos permettent notamment de se rendre compte de l'état des voies de communication, des infrastructures ou de certains bâtiments, précise Felix Seidel, de l'Institut de géographie, dans la newsletter de l'université. Un accord international permet un accès rapide aux images satellite après des catastrophes naturelles, précise le scientifique.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!