Actualisé 28.01.2009 à 20:56

Stratégie

La cybermilice russe prive les Kirghizes d'accès au net

La Russie a mis hors service les principaux fournisseurs d'accès internet du Kirghizistan.

Le web est aussi un champ de bataille. La cybermilice russe l'a rappelé ces derniers jours en menant une opération d'ampleur à l'encontre des serveurs de la République du Kirghizistan, située en Asie centrale.

Depuis le 18 janvier, les serveurs des deux principaux fournisseurs d'accès internet du pays sont victimes d'attaques massives, rapporte le Wall Street Journal. Les entités visées fournissent plus du 80% de la bande passante aux quelque 5,3 millions d'habitants de la république, selon Don Jackson, un expert de la société SecureWorks. L'opération a permis de mettre hors service des sites internet et d'empêcher l'échange de courriels. L'attaque par déni de service a eu d'autant plus d'impact que moins d'un Kirghize sur 5 a l'accès au net.

Ni l'ambassade russe à Washington ni le gouvernement kirghize n'avaient pu être joints mercredi pour commenter la nouvelle, explique le quotidien américain. Parmi les hypothèses émises pour motiver l'action russe, la volonté de contrer le mouvement d'opposition kirghize, qui utilise le net pour exprimer son mécontentement, est la plus vraisemblable.

(laf)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!