Crise financière: La débâcle bancaire profite à l'or
Actualisé

Crise financièreLa débâcle bancaire profite à l'or

L'or a poursuivi sa spectaculaire remontée jeudi, frôlant à nouveau les 900 dollars l'once.

Il a engrangé un gain historique de plus de 110 dollars en deux séances, à la faveur des remous agitant les places financières internationales.

Dépôt de bilan de la banque Lehman Brothers, sauvetage d'urgence du géant de l'assurance AIG, rachat en catastrophe des banques Merrill Lynch et HBOS: les secousses n'en finissent plus d'ébranler le système financier international pour le plus grand bénéfice de l'or.

Placement refuge par excellence, le métal jaune s'est propulsé jeudi à 892,93 dollars l'once, soit un gain de 113 dollars par rapport à son prix de clôture deux jours plus tôt (779,75 dollars). La veille, il avait déjà enregistré un gain de 85 dollars par once, soit 11% de sa valeur, sa plus forte progression sur une journée depuis 28 ans.

L'or a également profité d'une remontée des prix du pétrole, qui sont repassés jeudi au dessus de la barre des 100 dollars à New York. La hausse des prix de l'énergie attise les tensions inflationnistes et incite les investisseurs à se couvrir contre l'inflation en achetant du métal jaune.

(ats)

Ton opinion