Yverdon-les-Bains (VD) - La décrue risque de ralentir
Publié

Yverdon-les-Bains (VD)La décrue risque de ralentir

Les pluies prévues ce week-end pourraient faire remonter les eaux, avec pour conséquences un prolongement des restrictions et endommager davantage les canalisations et les bâtiments. Pour les commerces impactés, la Ville étudie un plan d’aide.

par
Samantha Medley
Après les inondations, la Commune d’Yverdon-les-Bains porte une attention particulière aux arbres et aux canalisations. 

Après les inondations, la Commune d’Yverdon-les-Bains porte une attention particulière aux arbres et aux canalisations.

ChTalos

Bien que la situation est sous contrôle, tous les regards seront tournés ce week-end vers nos lacs en raison des fortes précipitations annoncées en Suisse alémanique. Alors que le lac de Neuchâtel a commencé sa lente décrue, son niveau ainsi que ceux de Bienne et de Thoune pourraient remonter, avec pour conséquences le prolongement des restrictions d’accès (baignade et navigation) au bord du lac à Yverdon-les-Bains et de la fermeture des commerces dans les zones inondées. Une décision sera prise lundi. «Il va falloir faire preuve de patience et de ténacité pour les équipes de la Ville», prévient Christian Weiler, municipal en charge de la sécurité publique.

Attention particulière sur les canalisations et bâtiments

Les eaux restent à un niveau élevé. La pression de la nappe phréatique pourrait endommager les canalisations et provoquer des coupures d’eau, d’électricité et de gaz. La Commune porte également une attention particulière aux infiltrations d’eau dans les bâtiments et aux arbres, dont les racines sous l’eau vont se fragiliser. «A chaque fois que l’eau recule, on peut déblayer les branches et sonder les arbres au bord des rives. On va faire des tests sur un arbre pour analyser ses mouvements et sa résistance. En fonction des résultats, des mesures pourraient être prises», précise Christian Weiler.

«C’est démoralisant»

Pour les commerçants et les installations sportives dans la zone du bord du lac, la saison d’été pourrait tomber à l’eau . «En début de semaine, j’étais très optimiste. Aujourd’hui, ce n’est plus cas. Si on ne peut pas rouvrir lundi, c’est la catastrophe! Après le Covid et la pluie, on est fermé la seule semaine de juillet où il fait beau. En outre, si les campings sont vides, nous n’avons pas de clients. On risque de perdre 60% de notre chiffre d’affaires. C’est démoralisant! J’espère que les assurances et la commune vont nous aider, témoigne Shkelzen Dode, le tenancier du restaurant Le Colvert à Yvonand et du restaurant du club de tennis à Yverdon-les-Bains. Les membres du TCY, eux, se relayent depuis vendredi 24h24 pour surveiller les pompes chargées d’éliminer les 10cm d’eau qui ont envahi les trois terrains de tennis intérieurs. Au sous-sol, les salles de squash n’ont pas été inondées. Quant aux installations à l’extérieur, deux terrains sur quatre ne sont pas utilisables actuellement.

Pour aider les commerçants impactés par les inondations, les autorités yverdonnoises planchent sur un plan de soutien. Christian Weiler: «Nous avons procédé à l’identification des commerces touchés. Ils sont huit. Nous allons analyser avec eux leur couverture d’assurances et déterminer la responsabilité de la Ville dans les dommages causés par les inondations. Et, voir comment on peut les aider.»

Ton opinion