Tennis: La défaite qui fait mal pour Belinda Bencic
Actualisé

TennisLa défaite qui fait mal pour Belinda Bencic

Certaines défaites laissent des traces et celle qu'a subie Belinda Bencic (WTA 34) au 1er tour du tournoi de Prague peut être de celles-ci.

La Saint-Galloise de 18 ans s'est inclinée 7-5 6-7 (6/8) 7-6 (7/3) contre la Croate Ana Konjuh, 93e joueuse mondiale âgée de 17 ans. En ayant pourtant sauvé... neuf balles de match!

Konjuh et Bencic ne s'étaient jamais croisées sur le Circuit. Elles n'étaient toutefois pas des inconnues l'une pour l'autre. La Croate, bien que plus jeune de neuf mois, avait précédé à l'époque la Saint-Galloise en tête du classement mondial des juniors (elles s'étaient affrontées à l'Orange Bowl 2012, victoire de Konjuh).

Mais, alors que Bencic a su faire son trou chez les «grandes», son adversaire n'a encore pas véritablement percé au plus haut niveau. La 34e joueuse mondiale avait à Prague l'occasion de clairement marquer la différence entre elle et une Konjuh qui restait sur des échecs en qualifications lors des quatre derniers tournois où elle était inscrite. Ce que la Suissesse n'a pas fait.

Interrompu une bonne heure par la pluie, ce match a été riche en rebondissements. On pense notamment au tie-break du deuxième set, durant lequel Bencic s'est retrouvée menée... 6-0 avant de remporter les huit points suivants! Las pour elle, ce sauvetage de six balles de match consécutives (fait extrêmement rare) n'a toutefois été qu'un sursaut mais n'a pas totalement provoqué le déclic attendu.

Bencic s'est d'abord faite distancer dès les premiers instants de la troisième manche. Elle a ensuite touché du doigt le miracle en égalisant à 5-5 puis en se procurant même trois balles de match à 6-5. Mais le miracle n'a pas eu lieu et la Saint-Galloise, après un début de tie-break solide, s'est effondrée à 3-3 pour finalement lâcher prise sur la dixième balle de match de Konjuh.

(si)

Ton opinion