Actualisé

GenèveLa défense de Fabrice A. échoue à récuser la Cour

Les avocats du meurtrier d'Adeline M. doutent de l'impartialité des juges qui ont écarté ce jeudi l'expertise des experts français. Le Tribunal a rejeté leur demande.

par
jef/jcu
Mes Yann Arnold et Leonardo Castro, les avocats de Fabrice A.

Mes Yann Arnold et Leonardo Castro, les avocats de Fabrice A.

photo: Keystone/Salvatore di Nolfi

Les avocats de Fabrice A. ont réclamé ce jeudi après-midi la récusation du Tribunal criminel qui juge le meurtrier d'Adeline M., rapporte tdg.ch. Ils estiment que l'opinion de la Cour est déjà forgée, qu'elle souhaite interner à vie leur client, qu'elle est partiale. Après avoir délibéré pendant près d'une heure, les juges ont rejeté la demande des deux défenseurs.

Le fait que les juges aient écarté, en matinée, l'expertise des psychiatres français manifestement opposés à l'enfermement définitif, a motivé la défense à agir de la sorte. Mes Arnold et Castro estiment notamment que le Tribunal aurait dû entendre les parties avant de prendre sa décision controversée.

La décision des juges est sujette à recours. Si tel est le cas, une instance composée de magistrats indépendants sera appelée à statuer.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!