Aéroport de Zurich-Kloten: La dégradation économique a pesé sur le bénéfice
Actualisé

Aéroport de Zurich-KlotenLa dégradation économique a pesé sur le bénéfice

Unique a vu reculer ses bénéfices en 2008. Rattrappée elle aussi par la crise économique, la société exploitante de l'aéroport de Zurich-Kloten a dégagé un résultat net de 121,3 millions de francs, soit 7,2% de moins que sur l'exercice précédent.

Le résultat d'exploitation (EBIT) s'est pour sa part amélioré de 2,1% à 234,1 millions de francs, pour un chiffre d'affaires qui a progressé de 6,5% à 855,1 millions de francs, a indiqué Unique jeudi.

Le nombre de passagers a grimpé de 6,6% à 22,1 millions, avec une augmentation de la part des personnes en transit à 35,2% contre 33,8% un an plus tôt.

L'exercice sous revue s'est caractérisé par une forte croissance du nombre de passagers durant les neuf premiers mois de l'année. Au denier trimestre, la dégradation conjoncturelle mondiale s'est par contre fait nettement ressentir, relève Unique dans son bilan.

Compte tenu des résultats, le conseil d'administration proposera à l'assemblée générale du 30 avril un dividende augmenté de 50 centimes à 5 francs par action au titre de l'exercice écoulé.

Baisse de fréquentation attendue

Pour 2009, Unique prévoit que la situation économique mondiale toujours tendue se répercutera de manière négative sur les affaires de l'aéroport. La société estime que le volume de passagers reculera de 3 à 5%, même si elle escompte une légère croissance du nombre de personnes en transit.

Concernant le chiffre d'affaires de l'an dernier, Unique a indiqué qu'il avait été généré à hauteur de 527,7 millions de francs ou 61,5% du total par les affaires Aviation, soit une progression de 6% sur un an.

Dans les affaires Non Aviation - essentiellement les boutiques d'aéroport - la croissance a atteint 7,3%, à 329,4 millions de francs. Ce segment d'activités a en particulier profité de l'extension de la surface commerciale, avec 13 nouvelles boutiques.

Le fantôme de Swissair

Au chapitre des coûts d'exploitation, le fantôme de la feue Swissair rôde toujours. En l'occurrence au travers d'un versement de 21,3 millions de francs au liquidateur de l'ancienne compagnie nationale ordonné par le Tribunal fédéral.

Au final, et compte tenu d'autres facteurs extraordinaires, ces coûts ont augmenté d'une année à l'autre de 10,7% à 434,9 millions de francs, laissant un résultat d'exploitation avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements de 420,2 millions.

Durant l'exercice sous revue Unique a par ailleurs procédé à de gros investissements, dont la somme est passée de 109,1 millions de francs à 249,9 millions. L'essentiel a été consacré à l'assainissement de la piste 16/34 et à l'adaptation des installations aux normes de sécurité Schengen.

La société Unique emploie plus de 1400 personnes. La majorité du capital-actions est en mains privées, mais le canton de Zurich en détient 33,3% et son chef-lieu 5%. L'aéroport qu'elle exploite réunit quelque 270 entreprises avec un effectif global de 24 000 personnes.

(ats)

Ton opinion