Actualisé 22.06.2015 à 13:20

Migrants au TessinLa demande du canton n'est «pas justifiée»

Le président du gouvernement veut temporairement fermer la frontière avec l'Italie pour stopper les migrants. Une idée non recevable, selon un expert.

de
sma/ofu

Monsieur Alberto Achermann*, le Tessin veut fermer sa frontière pour les migrants (voir encadré). Cette revendication est-elle recevable au niveau juridique?

Les Etats membres de l'espace Schengen peuvent fermer momentanément leur frontière ou effectuer des contrôles d'identité systématiques en cas de circonstances extraordinaires. Concrètement, lorsque l'ordre publique ou la sécurité intérieure est menacée. Ce serait par exemple le cas lors d'une menace terroriste ou lors de grandes manifestations à haut risque. La Suisse a opté pour cette mesure lors de l'Euro 2008.

Est-ce que le Tessin se trouve actuellement dans une telle situation d'urgence?

Personne ne conteste le fait que le canton du Tessin vit une situation difficile. Mais 100 réfugiés par jour ne justifient pas la fermeture momentanée des frontières.

De quelles autres solutions le canton dispose-t-il alors pour mettre un frein au flux des migrants?

Violer les accords de Schengen et de Dublin n'est pas la bonne solution. Le Tessin pourrait intensifier de manière ponctuelle ses contrôles, sans pour autant effectuer des contrôles d'identité systématiques. Car si la Suisse se remet à contrôler les gens lorsqu'ils passent la frontière, notre pays risque des sanctions de la part de l'UE.

*Alberto Achermann est professeur en droit des migrations à l'Université de Berne

120 à 130 arrestations par jour

Norman Gobi, président du Conseil d'Etat tessinois, estime que la seule manière de freiner l'important flux de migrants est de fermer temporairement la frontière avec l'Italie. C'est ce qu'il a déclaré dimanche dans la «NZZ am Sonntag». Entre janvier et mai 2015, 3150 personnes, en majorité originaires d'Erythrée, ont été arrêtées pour séjour illégal au Tessin, soit une vingtaine par jour. La semaine dernière, ce nombre est monté à 120, voire 130 arrestations quotidiennes.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!