Skateboard: La dernière révolution de Tony Hawk
Publié

SkateboardLa dernière révolution de Tony Hawk

À 52 ans, la star du skateboard sent que son corps lui impose des limites. Il a posé son dernier «540 Ollie», la rotation qu’il a été le premier à réaliser en 1989.

par
Thibaud Oberli
Tony Hawk abattu après avoir posé son dernier 540 Ollie.

Tony Hawk abattu après avoir posé son dernier 540 Ollie.

Twitter: @tonyhawk

«Le dernier que je ferai»: une page se tourne dans le monde du skateboard. La star Tony Hawk est arrivée dans la cinquantaine et il n’est plus aussi aisé pour Tony de réaliser des exploits sur sa planche à roulettes.

La semaine dernière, le vétéran a fait une annonce retentissante, très symbolique dans le monde du skate. Trente et un ans après avoir posé le premier «540 Ollie», figure qui consiste à faire une rotation et demie en l’air, celui qui est surnommé Birdman (l’homme-oiseau) a réalisé cette figure pour la dernière fois de sa carrière.

«En 1989, j’ai commencé à essayer le Ollie 540 comme une blague, car il semblait qu’il n’y avait aucun moyen de garder une planche à roulettes sous vos pieds pendant un tour et demi dans les airs. Mais, à un moment donné, j’ai commencé à attraper l’arrière de mon skate avec mon orteil , ce qui m’a permis de garder mes pieds en place pendant la majeure partie de la rotation», expliquait Tony Hawk concernant l’origine de son exploit de 1989.

Après avoir réalisé cette prouesse pour la dernière fois, le skater n’a pas réussi à retenir ses larmes. «Un peu triste. Je suis un peu triste. C’est assurément la dernière fois que je le ferai», disait-il, avant de laisser libre cours à ses émotions.

Le texte ajouté à la vidéo est aussi coloré d’émotions et décrit la démarche de la star du skate. «Ces rotations sont devenues plus effrayantes ces dernières années, car l’atterrissage peut être risqué si vos pieds ne sont pas aux bons endroits. Et ma volonté de tomber de manière inattendue dans le fond plat a considérablement diminué au cours de la dernière décennie», livrait l’athlète autour de sa forme et des risques engendrés par son sport.

«Alors aujourd’hui, j’ai décidé de le refaire une fois de plus… et plus jamais. Vous pouvez «swiper» pour voir la progression de ces tentatives, y compris une chute qui ressemble étrangement à une que j’ai prise lors du tournage avec Stacy Peralta (ndlr: qui avait filmé son exploit en 1989)», déclarait la star à travers sa publication.

Entre-temps, le flambeau a été repris par toute une génération bercée aux mythiques jeux vidéo «Tony Hawk Pro Skater» et aux hymnes du punk-rock, voire par la génération suivante, comme l’incarnent notamment les très prometteuses Sky Brown ou encore Raissa Leal, qui pourraient bien faire exploser le plafond de verre. La légende du skateboard pourrait bien les aider à y arriver.

Ton opinion

12 commentaires