Etats-Unis - La dernière vidéo d’une victime des inondations: «Mon Dieu, ça fait peur»
Publié

États-UnisLa dernière vidéo d’une victime des inondations: «Mon Dieu, ça fait peur»

Linda, 55 ans, figure parmi les victimes des intempéries ayant frappé l’État du Tennessee ce week-end. Elle avait publié des images en direct sur Facebook avant d’être emportée.

Au moins 22 personnes ont trouvé la mort dans des inondations catastrophiques causées par des pluies record dans le Tennessee, le week-end dernier. Le gouverneur Bill Lee a évoqué des images de «perte et de chagrin» à Waverly, une ville de 4500 habitants qui déplore à elle seule 20 décès. Parmi les victimes figure Linda Almond, une femme de 55 ans. L’Américaine a publié une vidéo en direct sur Facebook avant d’être emportée par les flots, samedi matin, rapporte le «Washington Post».

«Eh bien, si quelqu’un me voit sur Facebook Live, nous sommes inondés en ce moment à Waverly, dans le Tennessee. Vraiment effrayant», avait témoigné l’Américaine, filmant le flot continu de débris emportés par les flots sous ses fenêtres. «C’est terrifiant, oh mon Dieu», avait-elle ajouté. Linda, qui se trouvait chez son fils Tommy au moment du drame, n’a pas survécu. Elle est morte «dans l’eau», a confirmé son frère Leo sur Facebook.

Désespérément accrochés à un poteau électrique

Selon sa fille Victoria, Linda souffrait de problèmes de dos, ce qui l’a sans doute handicapée au moment de fuir sa maison. Après avoir vu la vidéo de sa maman, la jeune femme de 25 ans s’est inquiétée et a tenté, en vain, de contacter son frère Tommy. Ce n’est que bien plus tard que l’Américain de 37 ans a pu joindre Victoria pour lui expliquer que les flots avaient «arraché les fondations de la maison». Mère et fils se sont alors retrouvés dans l’eau, s’accrochant désespérément à un poteau électrique. Les malheureux ont dû lâcher prise quand une autre maison s’est mise à flotter dans leur direction.

«Mon frère s’est retrouvé pendant environ 45 secondes sous l’eau et quand il est remonté à la surface, il n’a pas pu retrouver maman», témoigne Victoria. Le corps de Linda a été retrouvé dimanche. Durant les recherches, la jeune femme n’a cessé de penser au tatouage que sa maman portait sur le bras: «Foi, espoir et amour. Mais le plus grand de tous est l’amour.» «C’est ainsi qu’elle a vécu sa vie, et c’est ainsi qu’elle m’a appris à vivre», souffle Victoria. Tommy, lui, est sous le choc. «Il a été dans l’armée mais il m’a assuré n’avoir jamais rien vécu d’aussi effrayant que ces inondations», explique sa sœur.

Communauté en deuil

Une dizaine de personnes sont toujours portées disparues. «Nos cœurs et nos prières doivent être pour ces gens de cette communauté, qui pour beaucoup ont non seulement souffert de la perte de leur maison, mais aussi de la perte de membres de leur famille et d’amis», a déclaré le gouverneur Lee dimanche, lors d’une conférence de presse.

(joc)

Ton opinion