Football: La DFB a versé 6,7 millions à la FIFA en 2005
Actualisé

FootballLa DFB a versé 6,7 millions à la FIFA en 2005

La Fédération allemande (DFB) a reconnu vendredi ce versement en réaction aux rumeurs récurrentes dans les médias.

1 / 150
Jack Warner, l'ex vice-président de la FIFA estime ne pas devoir 'un sou' à l'organisation et que c'est au contraire elle qui a des dettes envers lui. Il est soupçonné notamment d'avoir touché des pots de vin de la part de l'Afrique du Sud qui aurait ainsi voulu décrocher l'organisation du Mondial-201. (Image d'archive)

Jack Warner, l'ex vice-président de la FIFA estime ne pas devoir 'un sou' à l'organisation et que c'est au contraire elle qui a des dettes envers lui. Il est soupçonné notamment d'avoir touché des pots de vin de la part de l'Afrique du Sud qui aurait ainsi voulu décrocher l'organisation du Mondial-201. (Image d'archive)

AFP
La perquisition à la Fédération française de football (FFF) visait des «documents relatifs aux modalités de collaboration de Platini avec la FIFA entre 1998 et 2002» . (9 mars 2016)

La perquisition à la Fédération française de football (FFF) visait des «documents relatifs aux modalités de collaboration de Platini avec la FIFA entre 1998 et 2002» . (9 mars 2016)

AFP
La perquisition à la Fédération française de football (FFF) visait des «documents relatifs aux modalités de collaboration de Platini avec la FIFA entre 1998 et 2002» . (9 mars 2016)

La perquisition à la Fédération française de football (FFF) visait des «documents relatifs aux modalités de collaboration de Platini avec la FIFA entre 1998 et 2002» . (9 mars 2016)

AFP

Dans son communiqué, la DFB explique que ce versement est apparu à l'occasion d'un examen interne lancé ces derniers mois sur l'attribution de la Coupe du monde 2006, dans le contexte du scandale de la FIFA.

A travers ce travail de vérification, la «DFB a appris qu'un paiement de 6,7 millions d'euros avait été fait à la FIFA en avril 2005, somme qui aurait pu être utilisée pour autre chose que le but initial», un programme culturel de la FIFA, explique la Fédération.

Mais «le paiement n'était pas lié à l'attribution (du Mondial 2006) effectué près de cinq ans plus tôt», assure la Fédération allemande, précisant que l'enquête interne n'a révélé «aucune preuve d'irrégularités».

Enquête interne cet été

La DFB précise ensuite que son «président a ordonné cette enquête interne cet été» et qu'il a été fait appel à «des juristes externes» pour voir si l'argent «peut être récupéré». D'après elle, «un résultat final n'est pas encore disponible car les contrôles se poursuivent» et doivent «être examinés par la commission de contrôle».

Selon ses informations, le Spiegel annonce que le Comité de candidature allemand s'était constitué une caisse noire qui a servi à acheter des voix pour le Mondial 2006, grâce à un prêt personnel de Robert Louis-Dreyfus, alors patron d'Adidas, décédé en 2009.

Celui-ci aurait secrètement prêté 10,3 millions de francs avant la désignation du 6 juillet 2000, prêt qui aurait servi à s'assurer les votes de quatre membres asiatiques parmi les 24 du Comité exécutif de la FIFA, assure l'hebdomadaire. (nxp/si)

(NewsXpress)

Ton opinion