La doyenne des Français est morte à 113 ans
Actualisé

La doyenne des Français est morte à 113 ans

La doyenne des Français, Clémentine Solignac, est morte dimanche dans sa maison de retraite de Vorey-sur-Arzon, a annoncé lundi la direction de l'établissement.

Elle avait 113 ans.

Mme Solignac «est décédée hier tranquillement, dans sa chambre, en présence de sa famille», a précisé la directrice de l'établissement.

Née le 7 septembre 1894 à Eyravazet, tout près de Vorey-sur- Arzon, Mme Solignac était la doyenne des Français depuis septembre 2007. Elle était arrivée dans le foyer pour personnes âgées de Vorey en 2000.

Clémentine Solignac qui disait, à propos de son âge avancé, que «le bon Dieu l'(avait) oubliée», avait vécu seule dans sa maison de Haute-Loire jusqu'à ses 106 ans avant de rejoindre le foyer de Vorey.

En 1921, Clémentine s'était mariée avec Michel Solignac, amputé d'une jambe pendant la Première guerre mondiale, avec lequel elle devait avoir un enfant, Judith. Cette dernière est décédée à l'âge de 83 ans le 19 septembre 2007, le jour où Clémentine apprenait qu'elle était la nouvelle doyenne des Français...

Clémentine Solignac a passé toute sa vie à la campagne et une grande partie vie à s'occuper du potager et à travailler aux champs avec son mari. Après la mort de son époux, en 1961, elle s'était installée dans une petite maison à côté de la ferme de sa fille, à Vorey, où elle a vécu seule pendant près de quarante ans. Ses obsèques devraient avoir lieu mercredi, à Vorey. (ats)

Ton opinion