Pérou : La doyenne touche sa première retraite à 118 ans
Actualisé

Pérou La doyenne touche sa première retraite à 118 ans

Après avoir essuyé deux refus, la femme la plus âgée du Pérou a enfin pu toucher sa première rente

A 118 ans, la doyenne du Pérou et peut-être du monde, recevra finalement sa première retraite de 42 dollars (environ 40 francs), après avoir essuyé deux refus, a annoncé mercredi le ministère du Développement et de l'inclusion sociale.

Cahuana Andrea Gutierrez, née dans la région andine d'Ayacucho (sud-est) le 25 mai 1896 selon ses papiers d'identité, arrive en tête de la liste de plus de 400 personnes âgées de plus de 100 ans bénéficiant d'un programme de pension pour les personnes âgées vivant dans l'extrême pauvreté.

Deux refus

La vieille dame, qui vit aujourd'hui près de la ville d'Arequipa (sud) et parle seulement quechua, s'était vu refuser par deux fois de pouvoir bénéficier du programme, d'abord en 2013 puis en septembre dernier.

«Nous avons procédé à une réévaluation de sa situation et nous espérons l'intégrer dans le programme en décembre», a déclaré à la presse José Villalobos, directeur du programme de pension.

Andrea Gutierrez, qui a eu douze enfants, dont huit sont morts, est la retraitée la plus âgée du Pérou, devant 424 centenaires, la majorité d'origine andine et sans ressources, a indiqué le ministère du Développement et de l'inclusion sociale.

Sur la liste figurent également Filomena Taipe, 116 ans, Venancio Mendoza et Felicita Huaras Mantilla, tous deux âgés de 113 années. (afp)

Ton opinion