Espagne: La drogue arrivait via des femmes enceintes
Actualisé

EspagneLa drogue arrivait via des femmes enceintes

La police espagnole a démantelé un réseau de trafic de cocaïne qui utilisaient pour le transport de la drogue des femmes enceintes échappant au contrôle par rayons X dans les aéroports.

Les femmes transportaient la drogue, emballée dans des préservatifs, dans leur vagin ou leur estomac sur des vols entre Madrid et les îles Canaries, a précisé la police.

«En dépit de risques sérieux, les trafiquants avaient recours à des femmes enceintes du fait qu'elles ne sont pas soumises dans les aéroports à un contrôle par rayons X», a souligné la police.

Trois Dominicains, deux Espagnols, un Allemand et un Paraguayen ont été arrêtés en plus des huit Colombiens.

Six femmes font partie des personnes arrêtées dont quatre sont soupçonnées d'avoir transporté de la drogue.

La police a saisi quatre kilos de cocaïne très pure ainsi que quatre balances de précision et un certain nombre de documents au cours de cette opération qui a commencé en juillet.

La proximité du Maroc, source principale de haschisch, ainsi que les liens étroits de l'Espagne avec ses anciennes colonies en Amérique latine, grandes productrices de cocaïne, ont fait de ce pays une plaque tournante du trafic de drogue à destination de l'Europe. (afp)

Ton opinion