Genève: La droite chicane la passerelle piétonne
Actualisé

GenèveLa droite chicane la passerelle piétonne

Le projet de construction d'un ouvrage au-dessus du Rhône, entre les Evaux et le Lignon, a divisé les élus de la Ville de Genève.

par
jef
dr

Ce n'est pas un coup d'arrêt, juste un coup de sang, mais les communes de Vernier et Onex risquent de grimacer. La future passerelle sur le Rhône entre le Lignon et le centre sportif des Evaux a braqué la majorité de droite du Conseil municipal de la Ville de Genève.

Mardi, elle n'a pas validé une décision de l'association des communes genevoises qui accordait 330'000 fr. au projet, au prétexte que les axes routiers sont à la charge du canton. «Mais là, il s'agit d'une passerelle piétonne!», note la socialiste Albane Schlechten. Résultat, ce coup de pouce des communes est en sursis, déplore Yvan Rochat, maire verniolan. L'ouvrage coûte 8,8 millions, payés à parts égales par Vernier, Onex et les Services industriels, qui y feront passer des conduites.

Ton opinion