Baisse des rentes du 2e pilier: La droite nationaliste lance aussi un référendum
Actualisé

Baisse des rentes du 2e pilierLa droite nationaliste lance aussi un référendum

Après la gauche, les Démocrates suisses (DS) vont aussi lancer un référendum contre la baisse prévue des rentes du 2e pilier avec la Lega et le Mouvement citoyens genevois (MCG).

La direction des DS a pris cette décision samedi. Pour les DS, il est inacceptable que le Parlement ait décidé lors de la dernière session de réduire de 7 à 6,4 % le taux de conversion des avoirs du deuxième pilier en rentes, ont-ils indiqué dans un communiqué.

En se lançant dans cette bataille, la droite nationaliste veut faire savoir qu'elle entend désormais s'engager sur le terrain social. Ces partis ne veulent pas laisser ce domaine à la gauche uniquement.

De son côté, Unia avait annoncé en décembre le lancement d'un référendum sur le même sujet. La récolte de signatures a débuté le 6 janvier. Les référendaires ont jusqu'au 16 avril pour réunir les 50'000 paraphes nécessaires. L'Association des retraités Avivo et le Parti du Travail s'étaient déjà prononcés en faveur du référendum avant même la décision du Parlement.

La présidence du Parti socialiste a proposé vendredi à la direction du parti de se joindre au syndicat Unia. La direction du PS se prononcera le 23 janvier. Quant à l'Union syndicale suisse (USS), elle devrait prendre une décision lors de sa séance du comité du 28 janvier.

(ats)

Ton opinion