Actualisé 23.05.2019 à 19:27

GenèveLa e-trottinette en libre-service débarque et fâche

Malgré le refus de l'Etat de permettre le déploiement d'une flotte privée, une entreprise a lancé un service jeudi.

von
mpo
Les trottinettes ont été aperçues sur des places publiques dans la journée de jeudi.

Les trottinettes ont été aperçues sur des places publiques dans la journée de jeudi.

mpo

Jeudi matin, 120 trottinettes électriques ont envahi les rues de Genève, malgré les réticences de l'Etat qui ne voulait pas de ces engins en libre-service avant d'avoir pu déployer des Vélibs. Pour amadouer les autorités et faute de concession accordée, révèle la «Tribune de Genève», la marque Föhn prévoyait de stationner ses véhicules sur le domaine privé.

Dans la journée de jeudi, le quotidien a constaté que les trottinettes électriques occupaient des places sises dans la rue, soit sur le domaine public. Une situation qui a fâché le conseiller administratif de la Ville, Rémy Pagani, qui a affiché sa volonté de faire retirer ces petits véhicules de l'espace public. L'avocate de Föhn a déclaré que l'erreur de stationnement venait sans doute des usagers.

Les e-trottinettes bannies après un accident

Après un incident grave dans la capitale Lima, le Pérou a décidé de ne plus autoriser les trottinettes électriques sur les trottoirs.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!