Actualisé 20.04.2006 à 07:58

La face cachée de Facebook

Lieu de rassemblement le plus populaire de la jeunesse estudiantine américaine sur le Net, le site Facebook est aussi très controversé. Des excès en tout genre en sont la cause.

Ils sont plus de 7 millions à faire partie de la communauté Internet Facebook. Ils proviennent de 22 000 lycées avec, comme seul point commun obligatoire, une adresse électronique se terminant par «.edu». On y trouve de tout: des jeunes aux visages boutonneux, des intellos ou encore les héros de sulfureuses fêtes, les fameuses «spring break parties», avec des filles topless et du whisky à gogo.

Des blogs jasent sur les faits et gestes de rejetons de personnalité ou de stars. Lindsay Lohan est prise en posture indécente avec ses petites copines. Mais les tribulations des étudiant peuvent avoir des conséquences plus fâcheuses. Les autorités tant scolaires que policières peuvent venir en effet jouer les trouble-fêtes. Des universités de Caroline du Nord ont sanctionné en janvier des mineurs pris en flagrant délit de consommation d'alcool sur Facebook. En découvrant sur le site l'homosexualité d'un de ses étudiants, un lycée chrétien d'Arkansas l'a viré.

La police a, elle, pu déjouer une opération de trois étudiants visant à incendier neuf églises en Alabama.

(laf)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!