Tessin: La falaise de la peur

Actualisé

TessinLa falaise de la peur

Le pan de montagne qui menaçait de s'écrouler sur la zone industrielle de Preonzo, près de Bellinzone, a stoppé son avancée mardi.

La falaise, près de Bellinzone, avance d'un milimètre toutes les trois heures.

La falaise, près de Bellinzone, avance d'un milimètre toutes les trois heures.

Les précipitations annoncées sur la région par MétéoSuisse ont en effet été beaucoup moins abondantes que prévu.

«La falaise ne bouge plus que d'un millimètre toutes les trois heures», a dit mardi à l'ATS le géologue cantonal Giorgio Valenti. A titre de comparaison, la montagne avançait lundi d'un millimètre toutes les deux heures.

«Il a beaucoup moins plu que ce qui avait été annoncé», a précisé M. Valenti. MétéoSuisse à Locarno-Monti a aussi revu ses prévisions à la baisse mardi. La perturbation qui a atteint le sud des Alpes dimanche se déplace plus rapidement que prévu vers l'ouest.

La zone industrielle devra être déplacée

Par mesure de précaution cependant, la zone industrielle de Preonzo directement menacée par l'éboulement d'un million de mètres cubes de rochers restera bouclée jusqu'à jeudi matin. Les sept entreprises qui emploient une centaine de personnes ont été évacuées lundi soir.

La falaise dite du «Valegiòn» est contrôlée depuis une vingtaine d'années par les géologues et garde-forestiers cantonaux. Aucune intervention pour stopper l'avancée du pan de montagne n'est possible. Les sept entreprises de la zone industrielle n'auront pas d'autre solution que de s'installer ailleurs d'ici deux à trois ans.

En revanche la montagne ne menace ni le village de Preonzo, ni l'autoroute A2 qui passe à proximité.

(ap)

Ton opinion