Actualisé 12.06.2012 à 14:56

Affaire MagnottaLa famille de la victime demande l'extradition

La famille de Lin Jun, l'étudiant de 33 ans tué et démembré à Montréal le mois dernier, a demandé mardi l'extradition du suspect de son assassinat, Luka Rocco Magnotta, détenu en Allemagne.

«Nous appelons à l'extradition du meurtrier présumé vers le Canada aussi vite que possible pour apporter justice et paix à notre famille, la communauté chinoise et toute la société», écrivent les parents de Lin dans un communiqué diffusé par l'Université Concordia, où il était étudiant en ingénierie informatique.

L'extradition de Magnotta, un ancien acteur porno canadien de 29 ans, pourrait intervenir avant la fin du mois de juin. Le suspect a fait savoir qu'il ne s'y opposerait pas.

Luka Rocco Magnotta inquiet en cavale?

Les parents de la victime ont aussi remercié tous ceux qui les ont aidés dans le malheur: les autorités chinoises et canadiennes, la police de Montréal, l'Université Concordia, la communauté chinoise et d'autres sympathisants, dont l'action leur a permis de gagner rapidement Montréal peu de temps après le drame. «Nous sommes profondément émus par la gentillesse inspirée par cette tragédie humaine», écrivent-ils.

Luka Magnotta filmé par lui-même

La «fierté» et l'«espoir» de sa famille

Lin Jun, seul fils de la famille, était considéré comme «sa fierté et son espoir», ajoutent ses parents, sa soeur et son oncle. Ils l'ont aussi décrit comme bouddhiste et ont cité différents témoignages canadiens sur sa gentillesse, son optimisme, et son assiduité à l'université et au travail dans un magasin.

Luka Rocco Magnotta salue ses fans!

Enfin, ils ont salué l'université Concordia pour avoir créé un fonds pour recueillir des dons permettant de couvrir leurs besoins financiers immédiats et une bourse «Lin Jun» pour soutenir d'autres étudiants chinois de l'université montréalaise.

Création d'un fonds pour sa famille et d'une bourse

Un fonds en faveur de la famille de Lin Jun, l'étudiant chinois de 33 ans tué et dépecé à Montréal, a été mis en place pour couvrir ses besoins financiers immédiats, a annoncé vendredi la direction de l'université Concordia, qui crée également une bourse à son nom.

Lin Jun suivait un cursus d'ingénierie informatique à l'université anglophone Concordia de Montréal depuis son arrivée au Canada à l'été 2011. Son meurtre et son dépeçage dans la nuit du 24 au 25 mai ont été attribués à Luka Rocco Magnotta, qui a mis les images du crime sur internet avant d'être arrêté à Berlin lundi.

L'université, qui a apporté son soutien à l'initiative de l'Association des étudiants chinois de Concordia, collectera les fonds via internet, par chèque, carte de crédit ou don en personne. Les parents, la soeur et l'oncle de Lin Jun sont arrivés à Montréal mardi soir, en provenance de Chine. La famille de l'étudiant assassiné est originaire de la province du Hubei (centre).

Une mère «bouleversée»

«La mère (de Lin Jun) n'est pas sortie de sa chambre d'hôtel hier. Elle est bouleversée», a déclaré à l'AFP Yan Shi, le porte-parole de l'association, ajoutant que «seuls le père et l'oncle sont sortis pour s'occuper des formalités». «On ne sait pas ce qu'ils ressentent, on ne peut que l'imaginer» a ajouté Yan Shi.

«La famille Lin traverse une période déchirante, très éprouvante sur le plan émotionnel», a déclaré le recteur et vice-chancelier de l'université, Frederick Lowy, dans un communiqué.

«Nous espérons qu'elle se sentira réconfortée de savoir que la bourse Lin Jun honorera la mémoire de son fils et soutiendra d'autres étudiants chinois qui souhaitent poursuivre leur parcours universitaire à Concordia», selon le document diffusé vendredi.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!