Meurtre à Chavannes (VD): La famille de la victime en deuil
Actualisé

Meurtre à Chavannes (VD)La famille de la victime en deuil

Un Suisse a été tué de plusieurs balles dans le box qu'il louait, lundi après-midi. Âgé de 29 ans, il laisserait derrière lui trois enfants.

par
Joël Espi/frb

«Il n'y avait pas de sang, j'ai cru qu'il avait eu une crise cardiaque». A la Blancherie, quartier populaire de Chavannes-près-Renens (VD), près de Lausanne, les habitants étaient loin d'imaginer tomber sur un cadavre, lundi, vers 15h40. La victime, un Suisse de 29 ans, a vraisemblablement été abattu de plusieurs balles. Son corps a été retrouvé non loin de chez lui, dans un box-garage de l'avenue de la Gare, qu'il louait et occupait avec au moins deux véhicules. «Gëzim était un gars bien», a expliqué son frère au «Matin» de mercredi. Selon «24 heures», qui cite un habitant du quartier, le défunt laisserait trois orphelins.

Découverte macabre

Face au box, la police a retrouvé l'un d'eux, une Peugeot 308 grise, immatriculée dans le canton de Vaud, et dont le moteur tournait encore. Selon des habitants, cette voiture était présente plus d'une heure avant la découverte du corps. «Le concierge aussi l'a vue, mais personne ne s'est inquiété», explique celui qui a averti la police. C'est par la suite qu'une voisine a découvert le cadavre dans le garage ouvert presque entièrement, et qu'elle a rapidement alerté un autre locataire. Les deux sont alors descendus et ont vu la victime. «Il était inconscient, on ne savait pas si on devait tenter de le réanimer», explique l'habitant du locatif.

Vaste battue organisée

Différentes investigations sont en cours et la police a lancé un appel à témoin. Une battue a été organisée mardi en fin de matinée dans les environs, mobilisant vingt gendarmes et onze agents de la police de l'Ouest lausannois, appuyés de deux chiens.

Ton opinion