Titres posthumes: La famille de Nikolic s'oppose à la diffusion des chansons inédites
Actualisé

Titres posthumesLa famille de Nikolic s'oppose à la diffusion des chansons inédites

La semaine passée nous vous faisions découvrir deux morceaux inédits extraits de l'album solo sur lequel travaillait Filip Nikolic avant son décès. Mais sa famille demande un arrêt de leur diffusion.

par
fab

En début de semaine passée, nous vous révélions l'existence d'un titre inédit de Filip Nikolic intitulé «Qui prendra ta place». Quelques jours plus tard, un deuxième morceau, «Tombé de haut» était diffusé sur internet par Jean-Marc Morandini sous la forme d'un clip vidéo.

Le premier avait d'ailleurs été mis en vente sur les plateformes de téléchargement légal. C'est à cela que s'oppose la famille du défunt chanteur par le biais de l'association Filip Nikolic chargée de «préserver l'image de Filip».

Dans un communiqué diffusé samedi soir, la famille Nikolic a demandé «l'arrêt immédiat de toutes commercialisations des chansons de Filip Nikolic».

Le texte précise que «les producteurs ont sans aucune autorisation mis en ligne des titres et des vidéos que Filip considérait comme des projets non-terminés».

L'association explique son geste par un désir que les projets sortant sous le nom de Filip Nikolic correspondent au «degré d'exigence que Filip avait».

Les morceaux ne seront pas retirés pour le moment

Joint par 20minutes online, Sylvain Moraillon, le directeur de Studio Jeunèse, qui a commercialisé le morceau de Filip Nikolic, nous a affirmé que pour le moment il n'est pas question de retirer «Qui prendra ta place» des sites de vente en ligne. Les initiateurs de la demande n'ont en effet «aucun droit» sur les morceaux diffusés. Le seul détenteur des droits est le producteur des chansons, un certain Patrick Debord.

«Il s'agit d'un problème de religion», nous précise Sylvain Moraillon. «Les parents de Filip appartiennent à une religion où le deuil dure six mois. Ils voulaient donc attendre pour sortir les morceaux de leur fils. Mais on sait que dans six mois plus personne ne parlera de Filip, c'est maintenant qu'il faut sortir ces morceaux».

Sylvain Moraillon, ami de Filip, auteur des textes de ses morceaux solos et directeur artistique de l'album a tenu à préciser qu'il est en train d'essayer de trouver un compromis avec les parents du défunt chanteur et qu'il n'y a pas lieu de parler de situation conflictuelle.

Aucune maison de disques ne s'est manifestée

La semaine passée, Sylvain Moraillon avait déclaré à Gala.fr qu'il avait demandé l'accord de Valérie, la compagne de Nikolic, avant de rendre les morceaux publics, précisant que les droits d'interprétation seraient reversés à la fille du chanteur, Sasha.

Le musicien avait en outre expliqué que la diffusion des deux morceaux avait pour but d'interpeller les maisons de disques en espérant que l'une d'elles soit intéressée à commercialiser l'album posthume de l'ex leader des 2BE3.

Mais malheureusement «aucune maison de disques ne s'est manifestée pour le moment», nous a avoué Sylvain Moraillon. «Qui prendra ta place» s'est pourtant hissé à la première place des titres les plus téléchargés sur le site Amazon.fr

Ton opinion