Tourisme: La famille Obama fait un break
Actualisé

TourismeLa famille Obama fait un break

La famille Obama a fui vendredi le lourd climat de Washington pour un week-end en famille dans le parc national d'Acadie, dans le nord-ouest du Maine.

Avec le chien Bo, Barack Obama, son épouse Michelle et leurs filles Malia et Sasha ont quitté vendredi la Maison Blanche pour enfourcher une bicyclette à peine arrivés dans le parc national.

La famille présidentielle s'est ensuite rendue dans un glacier, le «Mount Desert Island Ice Cream store». Après avoir commandé une glace, M. Obama a croisé un groupe d'étudiants allemands en séjour d'échange à qui il a lancé un chaleureux «Auf Wiedersehen».

Ces quelques jours de repos interviennent après de dures semaines de débat politique, toutefois éclairées par le vote d'une réforme de Wall Street au Congrès jeudi et l'espoir que la fuite de pétrole dans le golfe du Mexique ait enfin été arrêtée par le groupe pétrolier BP.

Et, en attendant les élections législatives de novembre, où les démocrates pourraient perdre de nombreux sièges, la moindre occasion de prendre du repos est saisie par la famille Obama.

Ce n'est pas la première fois que les Obama choisissent pour leurs vacances de visiter un parc national. L'année dernière, ils avaient parcouru le parc de Yellowstone et celui du Grand Canyon dans l'ouest du pays.

Plus tard dans l'été, l'aînée des filles, Malia, 12 ans, doit participer à un «summer camp» pour la première fois de sa vie, chamboulant les vacances de la famille.

«Nous allons devoir essayer de voir à quel moment nous allons pouvoir prendre un peu de temps au cours de l'été», avait indiqué jeudi Barack Obama.

«Mais pendant un mois Malia ira dans un camps, ce qu'elle n'a jamais fait jusqu'à présent», avait-il ajouté.

L'année dernière, la famille Obama avait passé quelques jours sur l'île de Martha's Vineyard mais avait dû interrompre ses vacances pour assister aux funérailles du sénateur Edward Kennedy à Boston.

Certains opposants ont appelé à ce que le président passe ses congés le long de la côte du golfe du Mexique afin d'y soutenir l'activité touristique déprimée par la marée noire.

(afp)

Ton opinion