Canada: La famille Trudeau défile à la «Gay Pride»
Actualisé

CanadaLa famille Trudeau défile à la «Gay Pride»

Le Premier ministre canadien a participé à la «Gay Pride» de Vancouver, accompagné de sa famille, dimanche.

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau embrasse sa femme pendant le défilé de la Gay Pride de Vancouver. (Dimanche 31 juillet 2016)

Le Premier ministre canadien Justin Trudeau embrasse sa femme pendant le défilé de la Gay Pride de Vancouver. (Dimanche 31 juillet 2016)

photo: Keystone

Plus d'un demi-million de personnes brandissant des drapeaux arc-en-ciel ont animé les rues du centre de Vancouver dimanche 31 juillet pour la marche des fiertés LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres) ouverte par le Premier ministre canadien Justin Trudeau, venu en famille.

«Quel un plaisir pour moi d'être de retour ici à la Parade de la fierté ici à Vancouver», s'est enthousiasmé Justin Trudeau interrogé par une «drag-queen» (travesti) quelques minutes avant le départ du défilé à Vancouver (Colombie-Britannique, ouest du Canada).

Acclamé comme une rock-star par une foule bariolée, il a enchaîné les selfies, les accolades et les poignées de main tout en poussant son plus jeune fils Hadrien dans sa poussette.

Célébrer l'identité canadienne

«Je suis ici avec ma famille comme bien des gens, parce que c'est une célébration de famille et de communautés», a expliqué Justin Trudeau, accompagné de son épouse Sophie Grégoire Trudeau et leurs trois enfants Xavier, Ella-Grace et Hadrien.

«C'est une chance de célébrer l'identité canadienne qui est diverse et qui représente une belle force», a poursuivi le Premier ministre, l'air détendu, vêtu d'une chemise bleu turquoise aux manches retroussées et d'un pantalon blanc.

Début juillet, Justin Trudeau avait défilé à la «Gay Pride» de Toronto - une première pour un chef de gouvernement canadien.

«Ça ne devrait pas autant attirer l'attention»

«Ça ne devrait pas autant attirer l'attention qu'un Premier ministre marche au défilé de la fierté gay et à partir de maintenant, ce ne le sera plus», avait-il commenté.

Des participants ont rendu hommage aux victimes de la fusillade d'Orlando (Floride, sud des Etats-Unis) revendiquée par le groupe djihadiste, Etat islamique (EI), qui a fait 49 morts le 12 juin dans un club gay.

D'autres membres du gouvernement ont pris part aux festivités, notamment le ministre de la Défense Harjit Sajjan et la ministre de la Justice Jody Wilson-Raybould. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion