Etats-Unis: La «Fashion Week» fête les 50 ans de Barbie
Actualisé

Etats-UnisLa «Fashion Week» fête les 50 ans de Barbie

La Semaine de la mode Automne-Hiver 2009-2010 a célébré samedi à New York les 50 ans de Barbie avec un défilé de modèles spécialement créés pour la célèbre poupée.

Organisé sous les tentes de Bryant Park près de Times Square, l'événement a attiré une foule de fanatiques du jouet-mannequin.

Ils étaient souvent accompagnés de petites filles et brandissant un grand carton d'invitation rose pour tenter de se frayer un chemin.

Dans le hall, depuis l'ouverture vendredi de la «Fashion Week», près de 500 poupées de 29 centimètres de haut sont alignées à l'intérieur d'immenses lettres qui forment le nom Barbie.

Dans un décor dominé par le rose, l'assistance a vu passer sur le podium des mannequins en chair et en os coiffées «à la Barbie» avec une queue de cheval haut-perchée ou la chevelure flottant sur les épaules, portant des tenues scintillantes, des diadèmes, ou encore le maillot une-pièce rayé noir et blanc que portait la première Barbie lors de sa mise en circulation en 1959.

Une jeune femme portant un T-shirt sur lequel on pouvait lire «Tout le monde a besoin d'un Ken» est passée en tenant par la main un homme ressemblant à s'y méprendre au fiancé de Barbie. Le couple a rompu en 2004 mais continue à entretenir des relations ambigues, selon les communiqués.

Le jouet le plus vendu au monde a souvent inspiré les créateurs, et la maison d'édition Assouline publie à l'occasion du cinquantième anniversaire un ouvrage intitulé «Barbie», qui montre la poupée blonde en Prada, Karl Lagerfeld ou Alexander McQueen.

Le fabricant de jouets Mattel, «père» de Barbie, vient de signer un contrat avec l'Association des créateurs américains. Sa présidente, Diane von Furstenberg, voit en Barbie «une femme indépendante et confiante, dotée d'une étonnante capacité à s'amuser tout en restant élégante».

Les ventes de Barbie sont cependant en baisse depuis sept ans, après l'apparition d'une poupée concurrente prénommée Bratz, et ont encore chuté de 21% en 2008, selon les derniers résultats de Mattel. (ats)

Ton opinion