Actualisé

Etats-UnisLa Fed laisse ses taux d'intérêt inchangés

La Réserve fédérale américaine (Fed) a laissé les taux d'intérêt inchangés proches de zéro mercredi et promet toujours qu'ils demeureront en l'état pour «une période de temps considérable».

La Fed affirme qu'elle veut être «patiente» avant d'enclencher une première hausse des taux, mais elle surveille «de près» l'évolution de l'inflation. Les taux d'intérêt au jour le jour demeurent inchangés entre 0 et 0,25% comme ils le sont depuis fin 2008.

Ces taux d'intérêt au jour le jour restent inchangés entre 0 et 0,25%, niveau auquel ils demeurent depuis fin 2008. Cependant, trois membres du Comité monétaire (FOMC) ont voté contre le message d'orientation monétaire, ce qui n'était pas arrivé depuis septembre 2011.

La Fed a également amélioré mercredi sa prévision de croissance économique et de chômage aux Etats-Unis pour 2014, tout en abaissant ses projections pour l'inflation.

Le produit intérieur brut du pays (PIB) devrait ainsi progresser de 2,3% à 2,4% sur un an au dernier trimestre 2014, marquant une embellie par rapport aux 2,0% à 2,2% prévus en septembre, selon les nouvelles projections trimestrielles du FOMC.

Pour 2015, la Banque centrale se montre plus prudente et maintient inchangées ses prévisions d'une accélération de l'activité économique qui s'échelonnerait entre 2,6% et 3%.

Embelllie de l'emploi

Sur le front de l'emploi, la banque centrale américaine se montre plus optimiste que pour l'activité. En 2014, le taux de chômage devrait s'établir à 5,8% alors qu'une fourchette allant de 5,9% à 6,0% était jusque-là prévue, selon ces nouvelles projections.

L'embellie devrait se poursuivre en 2015 où ce taux devrait encore baisser, entre 5,2% à 5,3%, faisant mieux que l'évaluation retenue en septembre (5,4% à 5,6%).

Selon ces nouvelles projections, l'inflation devrait en revanche s'éloigner de l'objectif de 2% annuel visé par la Fed cette année comme en 2015. Sur fond de décrue des cours mondiaux du pétrole, les prix à la consommation ne devraient plus progresser qu'entre 1,2 à 1,3% en 2014 contre une fourchette de 1,5 à 1,7 attendue jusqu'à présent. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!