Actualisé 26.09.2018 à 21:36

Economie

La Fed relève les taux pour la 3e fois de l'année

En raison de la croissance soutenue et du faible taux de chômage, la Réserve fédérale américaine a fixé ses taux à à 2%-2,25%.

La banque centrale américaine prévoit désormais une croissance de 3,1% du PIB des Etats-Unis cette année.

La banque centrale américaine prévoit désormais une croissance de 3,1% du PIB des Etats-Unis cette année.

Keystone

La Réserve fédérale américaine a annoncé mercredi le relèvement d'un quart de point de son principal taux d'intérêt et laissé pratiquement inchangées ses prévisions en matière d'évolution de sa politique monétaire. Ces décisions surviennent face à une croissance économique soutenue et à un chômage historiquement bas.

Troisième hausse en 2018

Le Federal Open Market Committee (FOMC), le comité de politique monétaire de la banque centrale, a relevé l'objectif de taux des fonds fédéraux («fed funds») à 2%-2,25%, contre 1,75%-2% jusqu'à présent. Il s'agit de la troisième hausse de taux décidée par la Fed depuis le début de l'année et de la septième sur les huit derniers trimestres.

La banque centrale en prévoit une autre d'ici la fin de l'année, trois de plus l'an prochain et une en 2020. Un tel scénario porterait le principal taux d'intérêt américain à 3,375% fin 2020, soit près d'un demi-point au-dessus du niveau considéré comme «neutre», c'est à dire qui ne favorise ni ne freine la croissance économique.

Plus de politique «accommodante»

La Fed prévoit désormais une croissance de 3,1% du produit intérieur brut (PIB) des Etats-Unis cette année et table sur une expansion modérée pendant au moins trois années supplémentaires.

«Le marché du travail a continué de se renforcer (...), l'activité économique a crû à un rythme soutenu», constate le communiqué, qui n'inclut plus désormais la référence au caractère «accommodant» de la politique monétaire en vigueur depuis près de dix ans. (nxp/ats)

Trump mécontent du relèvement des taux d'intérêt

Donald Trump a déploré mercredi la décision de la Banque centrale d'augmenter les taux d'intérêt, estimant que l'argent pourrait être utilisé à d'autres fins. «Malheureusement, ils viennent juste d'augmenter un peu les taux d'intérêt parce que nous (l'économie) nous portons bien. Je ne suis pas content», a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse. «Je préfèrerais diminuer la dette ou d'autres choses. Créer plus d'emplois. Je suis donc inquiet du fait qu'ils semblent aimer augmenter les taux d'intérêt».

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!