Affaire DSK: La femme de chambre serait une prostituée
Actualisé

Affaire DSKLa femme de chambre serait une prostituée

Selon un tabloïd new yorkais, l'accusatrice de DSK serait connue pour vendre ses charmes et réputée pour «recevoir des pourboires d'un montant extraordinaire».

par
cga

La femme de chambre ne serait pas aussi «clean» qu'elle en avait l'air. Selon le «New York Post», Nafissatou Diallo serait une prostituée «qui ferait des extras avec des clients». Elle serait ainsi réputée pour recevoir d'importants pourboires. Le journal révèle également que ses dépenses de beauté seraient assurées «par des hommes fortunés».

Par ailleurs le «Journal du Dimanche» révèle que Nafissatou Diallo serait mariée au dealer qu'elle a joint au téléphone quelques jours seulement après le début de l'affaire. Celui-ci se trouve incarcéré en Arizona et c'est au cours de ce coup de fil qu'elle aurait déclaré, selon le «New York Times»: «Ne t'inquiète pas, ce type a beaucoup d'argent. Je sais ce que je fais ». Le mariage religieux avec le dealer aurait été scellé l'année dernière. L'homme, d'origine gambienne et rencontré dans le Bronx, serait donc le second mari de la femme de chambre.

La famille de Nafissatou, interrogée par le journal dominical, semble très surprise par ces informations. Son demi-frère assure ainsi être «perdu» et avoir «honte» après ces diverses révélations.

La moitié des Français favorables à un retour en politique de DSK

Quelque 49% des Français sont favorables à un retour de Dominique Strauss-Kahn sur la scène politique après sa remise en liberté sur parole vendredi, contre 45% qui ne le souhaitent pas, indique un sondage Harris Interactive à paraître dimanche dans le quotidien «Le Parisien».

Ton opinion