Espagne - La femme de l'évêque écrit des romans érotico-sataniques
Publié

EspagneLa femme de l'évêque écrit des romans érotico-sataniques

Le plus jeune évêque d'Espagne, Monseigneur Xavier Novell i Goma, est privé de ses fonctions après avoir épousé une autrice de romans érotico-sataniques.

Le plus jeune évêque d'Espagne ne pourra plus exercer ses fonctions à la suite de son mariage avec une femme qui s'avère être autrice de romans érotico-sataniques, a annoncé samedi la Conférence épiscopale sur son site internet. «Comme cela est de notoriété publique, Monseigneur Xavier Novell i Goma, évêque émérite de Solsona, s'est marié civilement avec Madame Silvia Caballol y Clemente le 22 novembre 2021 dans la ville de Suria, dans la province de Barcelone», indique un communiqué de la Conférence épiscopale espagnole (CEE).

«Devant ce fait grave, il est important de rappeler que le canon 1394.1 du Code du droit canonique de l'Église catholique stipule : «un clerc qui attente un mariage, même seulement civil, encourt la suspension latae sententiae» (de fait, ndlr), poursuit le communiqué. Le religieux conserve sa condition d'évêque mais ne peut plus en exercer les fonctions comme «l'administration des sacrements et n'importe quelle autre activité du magistère, aussi bien en public qu'en privé», explique ainsi la CEE.

«Une autrice dynamique et transgressive»

L'affaire a éclaté fin août lorsque cet évêque de 52 ans a démissionné, invoquant des «raisons personnelles», selon les médias espagnols. Très vite, a été rendue publique sa relation avec Silvia Caballol Clemente, une autrice et psychologue qui a écrit plusieurs romans érotico-sataniques parmi lesquels «L'enfer dans la luxure de Gabriel» publié en 2017. Sur le site de son éditeur «Lacre», l'écrivaine est décrite comme «une autrice dynamique et transgressive qui a fait son trou dans le monde difficile de la littérature pour bouleverser toutes nos considérations morales et éthiques».

Si la Conférence épiscopale confirme bien l'identité de l'épouse de l'évêque, elle ne commente pas les activités de celle-ci, précisant que sont désormais interdits à Xavier Novell «l'exercice de tous les droits et fonctions inhérentes à la fonction épiscopale», et n'excluant pas «d'autres possibles conséquences».

(AFP)

Ton opinion

21 commentaires