France: La Ferrari Testarossa d'Alain Delon est à vendre

Actualisé

FranceLa Ferrari Testarossa d'Alain Delon est à vendre

le bolide de l'acteur français sera vendue aux enchères le 8 février, à Paris, dans le cadre du Salon Rétromobile, parmi 115 véhicules d'exception dont une Bugatti cabriolet de 1932.

La voiture de prestige, qui totalise seulement 19'000 km, est immatriculée en Suisse au nom et à l'adresse de la star.

La voiture de prestige, qui totalise seulement 19'000 km, est immatriculée en Suisse au nom et à l'adresse de la star.

Estimée entre 40'000 et 80'000 euros (50'000 à 100'000 francs), la Ferrari rouge de l'acteur n'affiche que 19'000 kms au compteur. «Alain Delon la possède depuis 1989. Il souhaite qu'un autre collectionneur l'utilise et en profite», a annoncé la maison de ventes Artcurial.

Probable clou de la vente, une rare Talbot Lago T150 C de 1936, star des courses d'endurance d'avant-guerre avec un palmarès impressionnant dont les 24h du Mans, est estimée entre 1,2 et 1,5 million d'euros.

Une Ferrari 250 GT cabriolet Pininfarina de 1962 découverte dans un box de Marseille, devrait atteindre, elle, entre 550'000 et 800'000 euros (680'000 à 1'000'000 de francs).

Des Bugatti, une Lorraine-Dietrich de 1927, une Voisin de 1928, une Hispano Suiza de 1931, des Lamborghini Countach, des Maserati, des Bentley et Rolls Royce, une Fiat de 1952 carrossée par Vignale ayant appartenu à un playboy de Rimini (Italie), une Lotus Elan, mais aussi la collection privée vintage d'un concessionnaire allemand Peugeot et Citröen et des motos Ducati et Harley Davidson des années 60 et 70, sont au catalogue.

Les voitures seront exposées à partir du 6 février à Paris porte de Versailles. Autre nouvelle sur le front des enchères: une torche olympique rare, utilisée sur le parcours officiel de la flamme des Xe Jeux d'hiver disputés en 1968 à Grenoble, sera vendue le 22 février à l'hôtel Drouot-Richelieu, à Paris, a annoncé la maison de ventes Beaussant-Lefèvre.

Ce flambeau en tôle cuivrée d'une hauteur de 76 cm, orné des insignes argentés figurant l'emblème officiel des jeux Olympiques, est estimé entre 25'000 et 30'000 euros. (afp)

Ton opinion