Alcool dans la police: La fête arrosée des préparatifs du WEF aurait été une «bagatelle»
Actualisé

Alcool dans la policeLa fête arrosée des préparatifs du WEF aurait été une «bagatelle»

Le commandant alcoolique de la police grisonne et ses collaborateurs n'ont pas violé le règlement de service en trinquant après les préparatifs du WEF.

Telle est la conclusion de l'enquête interne lancée par la ministre de la justice Barbara Janom Steiner après le suicide de Markus Reinhardt.

En janvier, ce dernier avait arrosé la fin des préparatifs du World Economic Forum (WEF) de Davos en buvant de la Röteli, une liqueur grisonne à forte teneur en alcool, avec trois policiers et deux collaborateurs civils. Ils en avaient avalé deux centilitres chacun. Au vu de la petite quantité consommée, «il s'agit d'une bagatelle», a déclaré vendredi aux médias Mme Janom Steiner.

La conseillère d'Etat entend toutefois fixer de nouvelles «règles claires» en matière de consommation d'alcool au sein de la police cantonale. Des experts seront aussi associés à la révision des directives sur l'alcoolisme dans l'administration cantonale.

Ivre au Grand Conseil

Concernant feu le commandant de police Markus Reinhardt, la ministre socialiste a confirmé que celui-ci avait fait une apparition en état d'ébriété en juin 2008 au Grand Conseil. Elle a toutefois souligné que M. Reinhardt avait en permanence assumé ses fonctions correctement. «Il n'y avait aucune raison de se séparer de lui. Et la sécurité du WEF ne dépend pas d'une seule personne.»

Markus Reinhardt s'est suicidé le 26 janvier dans sa chambre d'hôtel à Davos (GR), un jour avant le début du WEF. Peu après, il aurait dû rencontrer Mme Janom Steiner pour faire le point sur ses problèmes d'alcool. La ministre avait été alertée de la petite fête arrosée qui avait suivi les préparatifs du WEF.

«Je me demande chaque jour ce que nous aurions pu faire mieux ou autrement», a confié la conseillère d'Etat aux journalistes. Une sous-commission du Grand Conseil a commencé jeudi à étudier cette question. «J'accepterai les conclusions de son enquête», a assuré Mme Janom Steiner.

A St-Gall, une procédure disciplinaire a été engagée le mois dernier contre un policier du canton qui est arrivé alcoolisé à son engagement au WEF. La décision a été prise après une enquête préliminaire interne.

(ats)

Ton opinion