1er août: La fête nationale des plus jeunes

Actualisé

1er aoûtLa fête nationale des plus jeunes

Les plus petits ont présenté leurs vœux mercredi lors de la première Fête nationale des enfants sur le Grütli (UR), célébrée à l'occasion du centenaire de Pro Juventute.

600 enfants se sont réunis sur la plaine du Grütli et ont formé le drapeau suisse

600 enfants se sont réunis sur la plaine du Grütli et ont formé le drapeau suisse

Plus d'équité et de tolérance, une meilleure intégration et davantage d'espace pour la nature - voici quelques- uns des souhaits des enfants de Suisse.

Vingt-sept enfants ont présenté leurs voeux, représentant la jeune génération des 26 cantons et des jenisch. Ils ont ensuite formé sur la prairie mythique un drapeau suisse vivant à l'aide de panneaux rouges et blancs, visibles depuis les montagnes environnantes.

A côté de préoccupations générales telles que le souhait que la Suisse ne connaisse plus jamais la guerre ou celui d'une utilisation parcimonieuse des ressources naturelles, les enfants ont aussi exprimé des voeux touchant de près au quotidien. Ils ont ainsi réclamé la gratuité des transports publics pour les enfants, davantage de vacances et des goûters plus savoureux pour les 10 heures à l'école.

600 enfants et jeunes

En tout, 600 enfants, jeunes et parents se sont rassemblés sur le Grütli pour fêter le 1er Août et le centenaire de Pro Juventute. Par cette célébration conjointe, l'organisation souhaite donner un signal en faveur de conditions cadres plus favorables aux enfants, à la jeunesse et aux familles en Suisse.

On parle certes aujourd'hui plus que jamais des enfants, mais on ne parle pas avec eux, souligne le directeur de la fondation Stefan Oetiker. Le droit des enfants et des jeunes à s'exprimer et à être entendus devrait être garanti partout: dans les écoles et les organisations locales, mais aussi au sein de la famille et au niveau national, conclut-il.

(ats)

Ton opinion