Menace de sécession des écuries: La FIA «déçue mais pas surprise»
Actualisé

Menace de sécession des écuriesLa FIA «déçue mais pas surprise»

Le projet de championnat parallèle des écuries de Formule 1 réunies au sein de la Fota laisse la fédération internationale de l'automobile (FIA) «déçue mais pas surprise», a indiqué cette dernière dans un communiqué publié vendredi.

«Nous sommes déçus mais pas surpris par l'incapacité de la Fota de trouver un compromis dans le meilleur intérêt du sport», a regretté la FIA, dont le projet de nouveau règlement est rejeté par les huit écuries membres de l'association, Ferrari, McLaren-Mercedes, Renault, BMW Sauber, Toyota, Brawn GP, Red Bull Racing et Toro Rosso.

«Il est évident que certains éléments au sein de la Fota ont recherché à arriver à cette issue tout au long d'une longue période de négociations et ne se sont pas engagés de bonne foi dans les discussions», a accusé la FIA.

«La FIA ne peut permettre une course financière à l'armement dans le championnat, ni laisser la Fota dicter les règles de la Formule 1. La limite pour une inscription inconditionnelle au championnat reste fixée à (vendredi soir», selon le communiqué.

La FIA ajoute qu'elle annoncera samedi la liste définitive des écuries entrantes.

Jeudi soir, la Fota a jugé que les écuries la composant n'avaient «pas d'autre alternative que de commencer à préparer un nouveau Championnat qui reflètera les valeurs de ses participants et de ses partenaires.»

Ton opinion