Actualisé 02.10.2009 à 14:11

Appel de fonds

«La Ficelle» risque de tomber dans l'oubli

L'appel de fonds qui permettrait de transformer «la Ficelle» en hébergements touristiques et ateliers de réinsertion professionnelle à St-Cergue (VD) n'a permis pour l'heure de ne récolter que 25'000 francs.

«Je suis étonné. Je pensais qu'il y aurait davantage d'engouement pour sauver le seul métro à crémaillère du monde», a déclaré vendredi à l'ATS Jean-Michel Rey, président de la Fondation des Cheseaux. Quelques pourparlers sont en cours, la recherche de fonds est très lente, a-t-il ajouté.

La Fondation des Cheseaux doit rapidement trouver la moitié de la somme nécessaire au sauvetage, soit 300'000 francs. «Nous sommes piégés par le timing, le délai pour déplacer les rames de leur lieu d»accueil étant fixé à la fin de l'année».

Le projet vient d'être mis à l'enquête et les plans déposés à la commune de Saint-Cergue. D'ici à fin octobre, la Fondation décidera si elle poursuit ou abandonne, a poursuivi M.Rey, qui a rappelé que les dons pouvaient être effectués par le biais du site «www.laficelle.org».

L'opération qui permettra de créer des emplois prévoit d»utiliser les dix véhicules de «la Ficelle» pour créer des ateliers d»artisanat, un lieu de séminaire et un musée permanent de «la Ficelle». Les touristes pourront passer la nuit dans des rames- bungalows équipées.

Le train à crémaillère qui reliait le Flon à Ouchy avait cessé son activité en janvier 2006. Il a été remplacé par un nouveau métro sur pneus en 2008.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!