Genève: La fiesta non-stop boudée par les bars
Actualisé

GenèveLa fiesta non-stop boudée par les bars

Les cafés genevois ont la possibilité d'ouvrir jusqu'à 3h du matin, voire toute la nuit en décembre. Peu en profitent, à cause des nuisances occasionnées.

par
Jérôme Faas

L'ouverture jusqu'à l'aube, rêve de tout café? En fait non. Comme chaque année, cette possibilité devrait être snobée par les tenanciers. L'Etat les a pourtant autorisés à étendre leurs horaires en décembre: jusqu'à 3h le week-end, sans limite les nuits de Noël et Nouvel-An.

Mais l'offre ne séduit guère. «Ça ne m'a jamais intéressé, lance le patron du Lys. Les ennuis arrivent à partir de 2h. Ouvrir plus tard, c'est beaucoup de soucis pour peu de chiffre.» Chef des cafetiers, Laurent Terlinchamp estime que seule une dizaine d'établissements sont concernés; mais salue la liberté offerte.

Ton opinion