Actualisé

La FIFA va accepter le code de l'Agence mondiale antidopage

«Nous allons un peu adapter nos statuts et après le congrès de la FIFA à Munich le 8 juin nous serons compatibles avec l'AMA, et l'AMA sera compatible avec la FIFA», a déclaré Joseph Blatter dans la Frankfurter Allgemeine Zeitung.

Selon le Valaisan, la FIFA va accepter «en principe» la sanction de deux ans de suspension en cas de contrôle antidopage positif. La FIFA veut seulement que les autres fédérations internationales sportives adoptent à leur tour le traitement au cas par cas des délits de dopage, actuellement en cours au sein de l'instance mondiale du football.

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) avait jugé le 24 avril que les règles de la FIFA ne respectent pas le code dans certains domaines clés, notamment les sanctions et le droit d'appel de l'AMA au TAS concernant les décisions liées au dopage. En mai, l'AMA avait donné quelques jours à la FIFA pour manifester sa volonté de se conformer au Code mondial antidopage, faute de quoi elle recommanderait des sanctions pouvant aller jusqu'à l'exclusion du football des Jeux olympiques. L'organisation chargée de la lutte antidopage avait ensuite laissé à la FIFA un délai jusqu'au début du Mondial en Allemagne, le 9 juin. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!