«La» figure politique du Locle quitte le conseil communal

Publié

Le Locle (NE)«La» figure politique de la cité frontalière quitte le conseil communal

Surprise au Locle où Denis de la Reussille a annoncé son départ de l’exécutif de la ville neuchâteloise pour fin avril. Le popiste y siégeait depuis 26 ans et demi.

par
Marc Fragnière
Denis de la Reussille ne siégera plus au Locle.

Denis de la Reussille ne siégera plus au Locle.

Ville du Locle

Il incarnait la ville du Locle depuis un quart de siècle: Denis de la Reussille, a annoncé son départ du conseil communal de la cité horlogère pour fin avril. Cette démission surprise intervient un peu plus d’un mois après celle du Vert Miguel Perez qui quittera ses fonctions le 31 mars prochain. 

«C’est une décision mûrement réfléchie après 26 ans de présence et environ 18 ans de présidence, il est temps pour moi de passer à autre chose», a réagi au téléphone le Popiste convaincu que son successeur, Michaël Berly, dispose de toutes les qualités requises pour reprendre le flambeau. Afin de laisser le temps à cet informaticien salarié dans le privé de prendre ses dispositions – les conseillers communaux loclois sont employés à 60% –, le fer-de-lance du POP neuchâtelois assumera sa fonction jusqu’à la fin avril.

Si Denis de la Reussille admet avoir parlé de son départ avec son collègue et ami de longue date, l’écologiste Miguel Perez, le chef du dicastère des espaces publics, de l’éducation et des sports refuse de parler d’une action concertée: «C’est le hasard des choses. On en a discuté, bien entendu. Lorsqu’il a annoncé son départ, je me suis dit qu’il était temps, pour moi aussi, de m’en aller.» S’il laisse sa place dans les bureaux de la Mère commune, «DDR» n’entend pas tirer un trait sur la vie politique en général. «Je vais assumer mon rôle de conseiller national jusqu’au bout de la présente législature et je suis prêt à briguer un nouveau mandat. Je vais faire acte de candidature auprès de mon parti, le mois prochain, pour continuer de représenter le Canton à Berne.» 

Ne ratez plus aucune info

Pour rester informé(e) sur vos thématiques préférées et ne rien manquer de l’actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque jour, directement dans votre boite mail, l'essentiel des infos de la journée.

Ton opinion

4 commentaires