Rugby – La fin des matches entre rouges et verts

Publié

RugbyLa fin des matches entre rouges et verts

Afin de ne plus perturber les Daltoniens, les équipes jouant en rouge ou en vert vont devoir changer de maillot lorsqu’elles seront opposées. Entrée en vigueur de cette nouvelle règle en 2027.

par
Claude-Alain Zufferey
D’ici à 2027, Gallois ou Irlandais devront abandonner leurs couleurs lorsqu’ils seront opposés. Cela afin de ne plus perturber les daltoniens.

D’ici à 2027, Gallois ou Irlandais devront abandonner leurs couleurs lorsqu’ils seront opposés. Cela afin de ne plus perturber les daltoniens.

AFP

À partir de la Coupe du monde 2027, les affrontements entre une équipe habillée en vert et une formation vêtue de rouge ne pourront plus avoir lieu. Ainsi en a décidé World Rugby… dans l’intérêt des daltoniens. Estimées à 300 millions dans le monde, ces personnes ne perçoivent pas bien les couleurs et, dans leur majorité, confondent le rouge et le vert.

Cette prise de décision a certainement été grandement facilitée, par le fait que Bill Beaumont, le président de l’instance mondiale de rugby, est lui-même Daltonien. Il a déclaré que ce handicap était mal compris et que les défis pour ceux qui jouent, entraînent ou arbitrent étaient négligés. Les couvertures TV, ainsi que le visuel des billets d’entrée aux matches devront également tenir compte de ce problème.

Lors d’une traditionnelle rencontre entre, par exemple, l’Irlande et le Pays de Galles, l’un des deux adversaires devra changer de couleur. Pas certain que cela plaise à la majorité des supporters, qui sont très attachés à leurs couleurs.

Gallois et Irlandais déjà d’accord

Mais les syndicats représentant le rugby gallois et irlandais ont déjà réagi positivement à ce changement programmé pour dans six ans. Certaines équipes ont déjà dit que ce laps de temps était trop long et qu’elles pourraient intervenir avant.

Un porte-parole de l’Irish Rugby Football Union (IRFU) a déclaré à «i» que la fédération «est engagée dans l’inclusivité». Quant aux Gallois, ils ont affirmé: «La Welsh Rugby Union est extrêmement fière de son travail en matière d’inclusion. Notre plan est de croître, de développer et d’améliorer l’offre de rugby au Pays de Galles en modifiant l’approche traditionnelle et en veillant à ce que nous soyons inclusifs et attrayants pour toutes les personnes et les communautés.»

Les syndicats n’ont pas été les seuls à réagir positivement, puisque les dirigeants du tournoi des Six Nations ont aussi ouvert la possibilité d’introduire une nouvelle législation en la matière.

Ton opinion

7 commentaires