Football: La finale de la Super League se jouera à la Tuilière

Publié

FootballLa finale de la Super League se jouera à la Tuilière

La capitale olympique accueillera la première finale de l’histoire des play-off de Women’s Super League. Elle aura lieu le lundi de Pentecôte à 15h.

par
Florian Paccaud
Sandy Maendly et Alyssa Lagonia, lors d’un match des Grenat à la Fontenette.

Sandy Maendly et Alyssa Lagonia, lors d’un match des Grenat à la Fontenette.

20min/Marvin Ancian

Qui succédera à Servette Chênois? La réponse sera donnée à l’issue de la première finale des play-off de Super League, le lundi 6 juin à 15h00 au Stade de la Tuilière à Lausanne. «La finale du championnat de football féminin d’élite est un événement qui a un fort impact. Nous espérons pouvoir faire bouger les choses dans la région», a déclaré Tatjana Haenni, directrice du football féminin à l’Association suisse de football (ASF).

Quatre équipes sont encore en lice pour être sacrées championnes de Suisse: Servette, Zurich, Grasshopper et Bâle, soit les 4 meilleures formations de la saison régulière. Les demi-finales proposeront un derby zurichois ainsi qu’un duel entre Genevoises et Rhénanes. Les matches aller se dérouleront le samedi 21 mai, les retours le week-end suivant.

«Une très belle fête pour toutes et tous»

Outre le titre national, les vainqueurs décrocheront leur billet pour les qualifications de la Ligue des championnes. Dans la «voie des Championnes». Vainqueur de la saison régulière, Servette Chênois est déjà assuré d’y participer, mais dans la «voie de la Ligue», largement plus relevée avec notamment les deuxièmes des championnats allemand, anglais, espagnol et français.

Si les Grenat conservent leur trophée, elles tenteront, comme l’année dernière, d’atteindre la phase de poules de la C1 via la «voie des Championnes». Le perdant de la finale du lundi de Pentecôte sera lui reversé dans l’autre voie.

«Nous sommes extrêmement fiers d’organiser cette première grande finale du football féminin dans le stade de la Tuilière à Lausanne, a commenté Vincent Steinmann, vice-président du FC Lausanne-Sport. C’est une symbolique importante pour un stade et une ville jeunes et modernes. Nous allons travailler pour en faire une très belle fête pour toutes et tous!»

Ton opinion

6 commentaires