Canton de Fribourg: La flambée de cas à Siviriez tend la situation à l’HFR
Publié

Canton de FribourgLa flambée de cas à Siviriez tend la situation à l’HFR

Les capacités de l’Hôpital fribourgeois sont proches de la limite en raison de l’hospitalisation mercredi de neuf résidents de l’EMS de Siviriez qui ont été atteints du Covid-19.

Contrairement à la période du semi-confinement, l’activité hospitalière est au plus haut et les lits sont comptés, a expliqué l’HFR.

Contrairement à la période du semi-confinement, l’activité hospitalière est au plus haut et les lits sont comptés, a expliqué l’HFR.

KEYSTONE

La flambée de cas de Covid qui a causé le décès de sept résidents dans un EMS de Siviriez (FR), et l’hospitalisation de neuf autres, place l’Hôpital fribourgeois (HFR) dans une situation tendue. Ses capacités sont proches de la limite pour l’heure.

La publication d’un lourd bilan mercredi en fin de journée a été suivie de la convocation d’une conférence de presse à court terme pour jeudi. Plusieurs responsables de l’HFR, dont le directeur médical Ronald Vonlanthen, sont venus répéter le sens de leur action, «tout en respectant des règles essentielles de déontologie».

Le soutien aux patients n’est pourtant pas sans conséquence aujourd’hui. Contrairement à la période du semi-confinement, l’activité hospitalière est au plus haut et les lits sont comptés, a expliqué l’HFR. Les neuf résidents malades ont en effet été accueillis depuis mercredi sur le site gruérien de Riaz.

Réaménagement urgent

Sur place, les services de chirurgie et d’orthopédie ont dû être réaménagés en urgence pour pouvoir mettre à disposition neuf lits sur un même étage. Mais l’accueil de ces patients fait que L’HFR Riaz est désormais plein, ce qui contraint les nouveaux patients à être déroutés vers le site de Fribourg.

Le problème est que le site principal de l’HFR Fribourg – Hôpital cantonal accuse également une forte activité hospitalière depuis le mois de juin, a noté Ronald Vonlanthen. Il ne présente du coup plus que sept lits disponibles pour l’heure. Le contexte pandémique de hausse des cas positifs depuis août complique donc la situation.

L’HFR rappelle s’être engagé auprès des établissements médico-sociaux (EMS) au printemps, parallèlement à sa mission principale de prise en charge hospitalière des patients Covid et non-Covid. Selon lui, il n’a jamais refusé une hospitalisation qui répondait aux critères de la procédure d’admission en EMS.

Protection civile en aide

Selon l’information donnée mercredi, 53 personnes de la maison de retraite de Siviriez sont désormais infectées au Covid-19 ou placées en quarantaine. La semaine passée, 37 pensionnaires avaient été testés positifs, sans être hospitalisés, avec à la clé sept décès. Sur les 53 personnes mentionnées, 19 sont des employés de l’EMS.

Un effectif qui constitue un tiers du personnel de l’établissement, où les visites sont interdites. Dans ce contexte, le médecin cantonal a demandé que des résidents soient admis à l’hôpital. Par ailleurs, la protection civile sera engagée à compter de samedi pour une durée de dix à quinze jours, avec six astreints.

Ces derniers travailleront quotidiennement dans les domaines des soins de base et de l’animation, de la logistique et de la cuisine. Une autre flambée épidémique est en cours dans un EMS à Bulle. Jusqu’à présent, 21 résidents et 13 employés y ont été testés positifs au Covid. Une personne est décédée.

(ATS/NXP)

Ton opinion