JO 2010: La flamme olympique est arrivée au Canada

Actualisé

JO 2010La flamme olympique est arrivée au Canada

La flamme des jeux Olympiques d'hiver de Vancouver est arrivée vendredi à Victoria, dans l'ouest du Canada, à bord d'un avion militaire canadien, selon des images transmises en direct par les télévisions.

C'est le maire de Vancouver, Gregor Robertson, qui a descendu la passerelle de l'avion en portant une lampe de mineur abritant la flamme, pour la poser pour la première fois sur le sol canadien.

Le président du Comité d'organisation (COVAN) John Furlong, le maire de Vancouver, le Premier ministre de la province de Colombie-Britannique Gordon Campbell et le Premier ministre canadien Stephen Harper, tous portant des uniformes des JO, ont prononcé de brèves allocutions saluant les valeurs olympiques et disant leur fierté d'accueillir au Canada les JO d'hiver, «les plus grands et les meilleurs dans l'histoire», selon le chef du gouvernement fédéral.

Les premiers porteurs de flamme, un homme et une femme, qui n'ont pas été identifiés sur place, représentaient les autochtones du Canada, dites Premières nations.

M. Campbell l'a souligné en déclarant qu'il s'agissait d'un hommage rendu à leurs communautés à travers tout le pays.

La flamme devait être transportée à bord d'un canoë jusqu'au parlement de Victoria, la capitale de la Colombie-Britannique, d'où elle devait partir officiellement pour un parcours de 45.000 km à travers le Canada. Portée par 12.000 personnes, elle voyagera pendant 106 jours avant son arrivée à Vancouver, pour illuminer la cérémonie d'ouverture le 12 février.

(afp)

Ton opinion