Etats-Unis: La Floride rejette 54 manuels de maths traitant de «sujets interdits»
Publié

Etats-UnisLa Floride rejette 54 manuels de maths traitant de «sujets interdits»

Au total, ce sont 41% des nouveaux manuels de mathématiques qui ont été rejetés. Une des raisons: certains manuels faisaient référence à «la théorie critique de la race», interdite en Floride.

Image d’un rassemblement contre la théorie critique de la race (CRT) au centre gouvernemental du comté de Loudoun à Leesburg, en Virginie, le 12 juin 2021. Le panneau indique: «Education et non endoctrinement. Stop à la théorie critique de la race».

Image d’un rassemblement contre la théorie critique de la race (CRT) au centre gouvernemental du comté de Loudoun à Leesburg, en Virginie, le 12 juin 2021. Le panneau indique: «Education et non endoctrinement. Stop à la théorie critique de la race».

AFP

Le département de l'éducation de Floride a annoncé vendredi que l'État avait rejeté plus de 50 manuels de mathématiques du programme de la prochaine année scolaire, citant des références à la théorie critique de la race (Critical Race Theory) parmi les raisons de ces rejets. C’est ce que rapportent plusieurs médias dont CNN.

41% des soumissions refusées

Dans un communiqué de presse, le ministère a déclaré que 54 des 132 manuels soumis ne seraient pas ajoutés à la liste adoptée par l'État parce qu'ils n'adhéraient pas aux nouvelles normes de la Floride ou contenaient des sujets interdits. Le communiqué indique que la liste des livres rejetés représente environ 41% des soumissions, soit le pourcentage le plus élevé de l'histoire de la Floride. L’une des raisons principales de ces rejets est l’inclusion de références à la théorie critique de la race, qui fait polémique aux Etats-Unis depuis quelques années.

La théorie critique de la race (Critical Race Theory)

Apparue dans les milieux universitaires spécialistes du droit durant les années 1970, la théorie critique de la race explique que l’héritage suprémaciste blanc reste ancré dans la société américaine contemporaine et transparaît dans les lois et les institutions du pays malgré des lois supposées être neutres. Ainsi, pour ses partisans, la société américaine favorise encore et toujours les personnes blanches. Cette théorie a connu un nouvel essor depuis le mouvement Black Lives Matter.

Enseignement interdit

La théorie critique de la race s'est politisée ces dernières années, ses opposants affirmant que ce domaine d'étude est fondé sur le marxisme et constitue une menace pour le mode de vie américain. Mais les universitaires qui l'étudient affirment qu'elle explore les façons dont une histoire d'inégalité et de racisme aux États-Unis a continué à avoir un impact sur la société américaine d'aujourd'hui.

Les éducateurs de plusieurs États ont fait valoir que la théorie critique de la race n'est généralement pas incluse dans l'enseignement scolaire. La Floride a interdit l'enseignement de la théorie critique de la race dans les écoles en juin 2021. Selon l'interdiction, l'enseignement dans les écoles doit être «factuel et objectif» et cette dernière interdit spécifiquement les «théories qui déforment les événements historiques». À l'époque, le gouverneur Ron DeSantis a déclaré qu'autoriser la théorie critique de la race dans les écoles enseignerait aux enfants que «le pays est pourri et que nos institutions sont illégitimes».

Endoctrinement

La Floride a également interdit le matériel d'enseignement du projet 1619, projet récompensé par le prix Pulitzer du New York Times visant à recadrer l'histoire américaine autour de la date d'août 1619, date à laquelle le premier «navire négrier» est arrivé sur les côtes américaines.

Pour Ron DeSantis: «Il semble que certains éditeurs aient tenté d'appliquer une couche de peinture sur une vieille maison construite sur la base de concepts d'endoctrinement comme l'essentialisme racial en particulier, et bizarrement, pour les élèves de l'école primaire.»

(mat)

Ton opinion

36 commentaires